REDACTION: Suite de texte:
Je poursuis le dialogue en employant:
- 3 verbes introducteurs suivis d'un complément (sauf dire)
- quelques phrases su récit interrompant le dialogue
- le narrateur doit conclure.

Voici le texte (il faut écrire la suite de ce texte):
Un jeudi, en revenant de son bureau, Camille amena avec lui un grand gaillard, carré des épaules, qu'il poussa dans la boutique d'un geste familier.
"Mère, demanda-t-il à Madame Raquin en le lui montrant, reconnais-tu ce monsieur là?"
La vieille mercière regarda le grand gaillard, chercha dans ses souvenirs et ne trouva rien.
"Comment! reprit Camille, tu ne reconnais pas Laurent, le petit Laurent, le fils du père Laurent qui a de si beaux champs de blé du côté de Jeufosse? Tu ne te rappelles pas? J'allais à l'école avec lui; il venait me chercher le matin, en sortant de chez son oncle qui était notre voisin, et tu lui donnais des tartines de confiture."

1

Réponses

Meilleure réponse !
2014-03-20T21:29:46+01:00
Un jeudi, en revenant de son bureau, Camille amena avec lui un grand gaillard, carré des épaules, qu'il poussa dans la boutique d'un geste familier.
"Mère, demanda-t-il à Madame Raquin en le lui montrant, reconnais-tu ce monsieur là?"
La vieille mercière regarda le grand gaillard, chercha dans ses souvenirs et ne trouva rien.
"Comment! reprit Camille, tu ne reconnais pas Laurent, le petit Laurent, le fils du père Laurent qui a de si beaux champs de blé du côté de Jeufosse? Tu ne te rappelles pas? J'allais à l'école avec lui; il venait me chercher le matin, en sortant de chez son oncle qui était notre voisin, et tu lui donnais des tartines de confiture."

Sa mère l'interrogea : Comment ? C'est toi qui portais des culottes courtes et une casquette à longueur de journée ?
Eh oui c'est bien moi répondit Laurent
Je m'étonne que vous vous souveniez même de ma casquette, vous avez une bonne mémoire
La mère s'esclaffa, Oh mon petit Laurent, c'est pour l'instant la seule chose qui reste intacte chez moi.
Les regards se croisent
Eh bien tu vois maman Laurent et moi nous nous voyons depuis quelques temps, répliqua Camille, qu'en penses-tu ?
J'en suis très heureuse, au moins, tu ne feras pas rien de ta vie, tu es avec un homme beau et gentil et qui de surcroit est très riche, ce qui ne gâche rien
Laurent reste bouche bée après avoir entendu ces paroles sortir de la bouche de Camille.
Mais enfin maman, ces chose ne se disent pas, tu n'as pas honte ? Ce n'est pas son argent qui m'intéresse, nous nous aimons voilà tout.
L'amour est le plus important dans la vie d'un homme et d'une femme c'est la concrétisation de la vie...