Réponses

2014-03-11T11:34:44+01:00


je me souviens j'avais 11ans, nous avions décidé de partir en vacances sur une ile en Bretagne, l'ile de Groix. Quelle joie de découvrir d'autres paysages, d'autres personnes.

Alors que nous nous promenions  sur la côte, avec mes parents et mon frère, nous  vîmes un bateau échoué sur le sable .Un grand bateau , un peu rouillé.

  Evidemment, nous décidâmes de nous en approcher  , il était couché sur le côté, il était échoué. Des personnes étaient sur le pont. Nous décidâmes d'y entrer , mais comment?

Un immense trou avait été découpé sur la coque droite du navire .Nous sommes entrés.

Mes parents étaient assez inquiets , pas moi ,bien entendu.

Je me sentais comme une aventurière découvrant une épave échouée, il était difficile d'avancé car le bateau était de travers, je visitais les cabines , je regardais par le hublot, j'étais comme un marin , prête à conquérir de nouvelles terres. .C'était fantastique.

JE VISITAIS la  cuisine  il y avait encore les couverts et une table fixée au sol , ainsi que les tabourets. Je m'essayais, et m'imaginais faisant partie de l'équipage.

Je montais sur le pont par une échelle, allais à l'avant du bateau les bras en croix, je murmurais: "je suis le maitre du monde". Quel extase. Un instant magique, j'étais sur le Titanic et non sur une plage de Bretagne.

JE me dirigeais vers la cabine de navigation et prenais à pleines mains la barre en bois. J'étais le commandant, des frissons me parcouraient le corps, j'étais merveilleusement bien. Je sentais l'odeur de la mer, je m'imaginais partir, trouver des trésors,  accompagnés de dauphins pour me guider. 

Mais la mer montait , et l'eau arrivait près de l'entrée de la coque il fallait repartir assez vite, sinon nous étions coincés sur l'épave.

Mes parents m'appelèrent et nous dûmes quitter le bateau , quelle tristesse!

Nous revînmes quelquefois  sur ce navire  qui était pour moi, un territoire  magique.

Malheureusement , il a été découpé, trop dangereux, il s'appelait " le Sanaga".

Je garde en mémoire des moments merveilleux de visites où comme un corsaire je

 voyagais, mais pour moi, tout était dans mon imagination.


VOILà une idée.