Bonjour, je suis en 3e et pour demain,je dois trouver les figures de style de ce texte.
Merci d'avance

le texte:
Tu avais juste dix-huit ans
Quand on t´a mis un béret rouge,
Quand on t´a dit : "Rentre dedans
Tout ce qui bouge."
C´est pas exprès qu´ t´étais fasciste,
Parachutiste.

Alors, de combat en combat,
S´est formée ton intelligence.
Tu sais qu´il n´y a ici-bas
Que deux engeances :
Les gens bien et les terroristes,
Parachutiste

Puis on t´a donné des galons,
Héros de toutes les défaites
Pour toutes les bonnes actions
Que tu as faites.
Tu torturais en spécialiste,
Parachutiste.

Alors sont venus les honneurs,
Les décorations, les médailles
Pour chaque balle au fond d´un cœur,
Pour chaque entaille,
Pour chaque croix noire sur ta liste,
Parachutiste

Mais, malheureusement pour toi,
Bientôt se finira ta guerre :
Plus de tueries, plus de combats.
Que vas-tu faire?
C´est fini le travail d´artiste,
Parachutiste.

C´est plus qu´un travail de nana
D´ commander à ceux qui savent lire,
Surtout qu´ t´as appris avec moi
Ce que veut dire
Le mot " antimilitariste ",
Parachutiste.

T´ as rien perdu de ton talent,
Tu rates pas une embuscade
Mais comme on n´ tire pas vraiment,
Tu trouves ça fade.
C´est pt´êt pour ça qu´ t´ as les yeux tristes,
Parachutiste.

Mais si t´ es vraiment trop gêné
D´être payé à ne rien faire,
Tu peux toujours te recycler
Chez tes p´tits frères.
J´ crois qu´on engage dans la Police,
Parachutiste.

1

Réponses

2014-03-10T18:49:00+01:00
Mooi je suis en 2 eme anne college je suis petit de toi mais j'ai une metode es figures de style de  texte. /
D'ici le devoir, chez toi, ouvre au hasard un bon roman classique ou un recueil de poésie ou une pièce de théâtre et efforce-toi devant cette page d'en repérer le mouvement (bien sûr, ne commence pas en milieu de phrase, mais en début de paragraphe par exemple) et procède méthodiquement et de manière de plus en plus minutieuse : qu'est-ce qui saute aux yeux ? (disposition de la page / paragraphe, du poème ; typographie, retraits, tirets...) combien de phrases y a-t-il ? (longues ? courtes ? pas finies ? hachées ? trouve-t-on des périodes rhétoriques ou des échanges au contraire très brefs ?) et à l'intérieur de chaque phrase, vois si la phrase te paraît d'abord correctement construite (sujet, verbe, complément) ou s'il y a des effets d'inversion, de suspens... etc., alors ensuite les figures plus directement liées au sens te sauteront aux yeux (pourquoi tel terme personnifie telle chose, pourquoi ce terme est attribué à telle chose alors qu'il irait mieux à telle autre, pourquoi ce terme abstrait ou au contraire ce terme très familier pour parler d'une chose concrète, basse ou élevée ?). Repère enfin les figures d'analogie plus difficiles à interpréter : selon qu'elles comportent ou non un outil de comparaison, repère s'il y a des comparaisons, des métaphores (et si celles-ci se déploient -> métaphore filée, ou créent même une allégorie) ; ainsi que les figures de rapport contenant / contenu ou de proximité (métonymie et synecdoque). Et dans une dernière étape, par un effet de boucle, vois si ces dernières remarques de détails enrichissent tes toutes premières remarques sur la structure d'ensemble. Tu repéreras mieux ainsi peut-être comment le texte n'est pas seulement (par exemple) une description mais une hypotypose.
Et viens nous revoir si, après ces petits exercices d'entraînement, tu as des doutes.
Ce n'est donc pas une méthode à proprement parler, mais la meilleure façon pour ne rien oublier (et la plus logique aussi) est de procéder progressivement, d'un niveau surplombant, presque naïf, à une micro-lecture. Bon courage !