bonjour pourrait tu m'aider a mon devoir de français sltp niveau 5 eme.

Je dois crée une histoire de renard qui fait une ruses mais à l école en suivant c'est critère:
-mettre des dialogue en mieux deux
-utilise le temps du récit

-utilise le vocabulaire d'infamie

sil te plait je galére

1
C'est comme une sorte de BD
Le commentaire a été supprimé

Réponses

2014-03-11T19:59:35+01:00
C'est ce que j'ai fait cette année :

Renart piège Noble

Par un beau jour d’été, beau pas pour tout le monde car non loin d’un arbre, Renart meurt de faim. Il se tord dans tous les sens et se cogne quand soudain lui vint une idée : Attirer le roi Noble (qu’il détestait plus que Tibert le chat) dans un piège : Il trouve pour mettre en œuvre son idée des pieux à côté d’un gros arbre. Les pieux ont été laissés par un homme. Il commence à creuser dans la terre un trou où il y met les pieux. Puis il couvre son trou à l’aide d’un filet fait de lianes trouvées par-ci par-là. Enfin, il recouvre le tout de verdure. Ainsi dissimulé, son trou est invisible si l’on n’y prête pas attention. Le piège par chance et par malice se trouve sur le chemin quotidien de Noble. Cela lui facilitera la tâche pour prendre ce dernier dans son filet. Après une longue attente, apparaît enfin Noble qui revient du marché avec sa charrette pleine de poulet et autre victuailles fraichement acquis. Noble est très content de sa matinée et rentre chez lui tout guilleret en chantant. Il approche du piège fait par Renart. Le piège se situe en haut de la côte. Pour aider son cheval, Noble descend de sa charrette pour son plus grand regret car ce n’est pas un très bon marcheur. D’un coup, il tombe dans le piège, laissant sa charrette sans protection. Renard en profite pour prendre celle-ci  se penche au-dessus du trou,  pour sa plus grande surprise le roi est encore en vie. Il lui dit : « -Cela vous apprendra à jouer les grands roi ! -Par pitié aidez-moi Renart, je vous donnerais ma charrette ainsi que tout ce qu’il y a dedans. - Ce serait une immense joie  mais qui me dit, que lorsque je vous aurai  libéré,  vous ne courrez point dire à vos soldats de m’arrêter. - Au nom de la bible, je vous le promets, je ne dirai rien, je suis un homme de parole. Renart, peu persuadé par ses paroles, s’en retourna chez lui pour nourrir sa femme et ses enfants. Tiber le chat qui passait par là, découvrit le roi empêtré dans son filet et implorant de l’aide : - Par pitié, aidez-moi, je vous donnerai ma charrette ainsi que tout ce qu’il y a dedans. Se retournant, Tiber lui répondit : - Mon sire, où donc avez-vous vu une charrette ? - Ha, ce fourbe de Renard me l’a volé. Remontez-moi de ce trou, je vous récompenserai. Tiber, affamé et après quelques hésitations, remonta Noble en le hissant avec une branche trouvée non loin de là. Noble, malgré l’aide apporté par Tiber ne tint pas sa promesse et s’en fut dans son château pour prévenir ses gardes. Tiber lui cria : - HA, tu n’es pas digne d’être un roi, tu ne tiens pas tes promesses, tu t’es bien moqué de moi,  mais c’était la dernière fois, saches le.