Réponses

2014-03-05T09:35:11+01:00
C'est à  compter du XVIIIè siècle que nous avons pu rendre agréable les loisirs. C'est grâce aux facilités de financement que les loisirs ont pu se développer et agrémenter le temps libre de chacun de nous. Au siècle précédent, seules les familles aisées y avaient accès. Depuis, il y a eu des nouveautés en matière de technologie qui ont crée des marchés intéressants tels que le VTT, ou le baladeur, l'informatique, le skate.
Tous ces loisirs diminuent en prix dans le temps et peuvent être dans tous les foyers, même de classe inférieure.
Les jeunes s'en accaparent chaque jour et se sociabilisent grâce à ces nouveaux loisirs
De plus, l’allongement du la durée de vie, associée à la réduction constante de la durée du travail scolaire, a considérablement accru le temps libre. Il représentait la moitié du temps libre de la vie éveillée des jeunes en 1900, il représente aujourd’hui plus des deux tiers. Le temps libre quotidien s’établit à cinq heures en 2012 et il s’est accru d’une demi heure par rapport à 1986. Or, l’enjeu de ce temps libéré est considérable pour le temps économique. De nouvelles activités ont vu le jour pour accompagner les soirées, journées, week-ends prolongés, ou encore les vacances scolaires à répétition. Les entreprises de loisirs doivent sans cesse innover, proposer de ouveau service et produit pour satisfaire les jeunes. D’autant que ces derniers multiplient les activités de détentes et les cumulent.
Les loisirs apparaissaient aujourd'hui comme un privilège des classes aisées, dorénavant les "milieux populaires" bénéficient de plus de temps libre que ces dernières.
L’évolution des loisirs est liée également à l’évolution des modes de vie. Ce qui correspond à l'ensemble des manières de vivre et des habitudes de consommation, propre à un individu ou à un groupe social. En effet, il existe une forte opposition entre les jeunes qui pratiquent leurs loisirs sur leur lieu d’habitat et ceux qui profitent de leur temps libre pour sortir. La première catégorie passera par exemple plus de temps devant son téléviseur ou pratiquera des activités autour de la maison. La seconde catégorie se positionne davantage sur des loisirs de sortie tels que les sorties entre ami. Mais le temps libre bénéficie d’abord aux activités liées à la maison (jeux vidéos, télévision).
Dans le même temps, le temps consacré aux sorties augmentent, il existe la loi dite du cumul, c’est-à-dire que les jeunes, très attachés aux activités sportives ou aux jeux vidéos par exemple, vont multiplier ces activités. Cela devient un mode de vie. Les sorties restant donc, l’apanage des adolescents et jeunes adultes.
Les loisirs en extérieur vont également dépendre du lieu d’habitation, le milieu urbain favorisant les sorties.
L’offre de loisirs s’est considérablement accrue. Il y a par exemple une multiplication de la création d’événements culturels. Mais si l’offre est trop éloignée du lieu d’habitation, elle n’attirera pas tout le monde.
Le sport reste donc l’activité dominante. En même temps, la pratique des sports de plein air et des activités découvertes gagnent du terrain puisque l’aspect ludique étant plus recherché que l’aspect compétitif. De plus, de nombreuses études ont fait savoir que le sport était bénéfique pour la santé, et contribuait à éviter ou repousser certaines pathologies, comme le cholestérol, le diabète ou les maladies cardio-vasculaires.
Depuis trente ans la fréquentation des musées ne cesse de progresser. Autre phénomène en progression : le temps libre comme temps pour soi.
Sachant que les jeux vidéos et internet connaîtrons un développement important dans les années à venir puisque les jeunes générations naissent dans l’informatique. « Les retombées économiques devraient donc progresser encore par rapport à l'achat d'équipement : ordinateur, jeux vidéos ... Le multimédia et le numérique ont, semble-t-il, de beau jours devant eux. » déclare Jacques Mahul, PDG de FocalJMLab, fabriquant d'enceintes acoustiques.

En conclusion, nous pouvons dire que les loisirs ont évolué. De plus le temps libre s'est accru ces dernières années permettant la démocratisation des loisirs, influençant le mode de vie des jeunes. Ces divertissements ont des conséquences sur la consommation donc sur l'économie, mais aussi sur la santé et le développement social et cuturel.