Réponses

2014-03-04T21:31:24+01:00
Bonsoir, je vais essayer de répondre à ton sujet :)!
Mais je ne suis pas sûr que cela correspondra à ce que tu désires...

Durant la période de l'Occupation allemande, le régime de Vichy a édicté plusieurs lois sur le statut des Juifs, faisant de ces derniers une catégorie à part de la population. Ensuite, à la libération, ces lois ont été "constatées" comme étant nulles et non avenues par l’ordonnance du 9 août 1944 relative au rétablissement de la légalité républicaine.
"La responsabilité" de l’État français était engagée dans les déportations pendant la Seconde guerre mondiale. De plus la loi sur les dénaturalisations a été mise en place dès le 22 juillet 1940, un mois à peine après la proclamation du régime de Vichy de Pétain. Le premier statut des Juifs les exclus de la fonction publique et des fonctions commerciales et industrielles. Il date du 3 octobre 1940. Tandis que le second statut des Juifs, oblige à l'immatriculation des entreprises juives. De plus il exclut les Juifs de toute profession commerciale ou industrielle. Il a été passé en juillet 1941.
En conclusion, l'administration des gouvernements de Vichy se met ainsi au service de la politique de l'Allemagne nazie vis-à-vis des Juifs.