Réponses

Meilleure réponse !
2014-03-03T20:56:24+01:00
Peut-être que tu peux prendre un plan très simple du oui et du non, thèse et anti-thème ,

mais tu vas me dire avec quoi???

Dans le oui, il doit s'ancrer tu peux évoquer différents auteurs qui ont utilisé le réalisme au 19 ème siècle , comme  Zola, ou Balzac.Expliquer que les lecteurs apprécient particulièrement car le roman s'inspirent de faits réels ,  d'histoires qui peuvent exister, comme" la bête humaine de Zola, ou encore "la faute de l'abbé Mouret" des histoires qui peuvent avoir eu lieu dans leurs villes ou leurs villages.Ils se sentent impliqués. Quand il y a des descriptions de paysages, ils peuvent reconnaître le leur. En effet , il est connu que les auteurs réalistes allaient dans des villes ou des villages, et s'inspiraient de ce qu'ils voyaient. La réalité, le côté négatif ou positif de l'homme;


Dans le non ,

tu peux dire que la réalité on la voit tous les jours,en sortant de chez nous, alors les hommes ont besoin de rêver un peu, de voir autres choses que les hommes qui vont travailler  tous les matins, les femmes qui font le repas, le devoirs des enfants, les maladies.Les hommes ont besoin de rêver, de croire en quelque chose de meilleurs, ou de différents.
Arrêter de s'ancre dans le réel, alors rêvons. Les romans de jk Rowling  , ou encore les Seigneurs des anneaux, n'ont ils pas eu un impact certain? ou  plus  encore dans le passé ,Jules Verne . Quel plaisir, de voyager dans l'imaginaire, de se trouver confronter à des monstres, à des gentilles sorcières.Cela n'existe pas, qu'importe  le livre est là pour tout nous décrire en détail et notre imagination fait le reste.
Nous sommes transportés dans un tourbillon de folie, qui nous fait dévorer le livre.
Nous le vivons, nous participons aux aventures irréelles comme si nous y étions.
Nous vivons avec lui, nous participons aux combats, à ses joies à ses peines.
Le réel est vécu tous les jours, un livre est là pour nous changer les idées, voir autres choses.

Voilà quelques idées suite à la thèse et l'anti-thèse.


Enfin pour finir tu peux dire qu'un mélange des deux ce n'est pas  mal non plus, 

(réalité-fiction.)ou encore lire  un jour un livre réaliste, un autre jour un pour rêver.