Réponses

2014-03-02T12:30:39+01:00
Bonjour, alors, tout d'abord il faut que tu te fasse un plan... (eh oui il faut organiser tes idées) Il faudrait te poser la question: Qu'est ce que rêver? ça pourrait être ton introduction.... en expliquant qu'avant les rêves c'était en dormant et que maintenant c'est quand tu es éveillé... ou l'inverse (même si je pense que notre société nous permet de faire des rêves quand on est éveillé...après c'est mon avis ;)  ) Après tu finis ton intro avec une question comme: est-ce que la rêverie a sa place dans la société ??

-->Ensuite: le monde n'est pas un cauchemar mais peut être un cauchemar atténué (guerres...)
-->a l'opposé a l'autre bout du monde, nous, nous sommes heureux (logiquement non?!)
-->LE FUTUR: eh oui, certaines personnes rêvent en pensant au futur
-->musée d'art, la télé, tout est fait pour nous faire rêver... la gastronomie aussi (d' ailleurs j'ai faim ! Donc je vais me dépêcher un peut...!)
--> après il y a aussi des personnes qui vivent leur rêves au quotidien

Ce ne sont que des arguments, tu peux en choisir 3 ou tous les mettre (a toi de voir) ;)
J'avais eu ce sujet au brevet blanc donc... voilà !
Bonne chance et contact moi si tu as besoin d'autres conseils!
et bon appétit ! 

il y'a longtemps, les enfants avaient moins de possibilités de loisirs varies : jeux vidéo , internet activités sportives ou artistiques.il leur restait du temps que les jeunes d'aujourd'hui assimileraient a de l'ennui, pour rêver. les enfants d'autrefois avait peu d'information précises sur les lieux que l'on peut voir aujourd'hui dans des documentaires ou lors de voyage . après on me dit de conclure sur le moteurs de l'imagination quand aucune image ne vient influer sur l'esprit
je sais pas comment conclure :(
c'est pour demain
ah oui.... et tu t'y prend au dernier moment...!
Mais un rêve peut-il se vivre ? Dépouillé de sa dimension onirique, quasi mystique, lorsqu'il est vécu, atteint, n'est il plus simplement un élément du quotidien ? Il ne faudrait pas confondre rêve et espoir. Le rêve, dans son sens absolu, revêt un caractère inaccessible, une promesse qui ne sera jamais tenue que dans la profondeur du sommeil.