Bonsoir je cherche commentaire sur


Honoré de Balzac, Illusions perdues, 1843.

Au cours d’un repas, un groupe d’amis journalistes s’interroge sur « l’influence et le pouvoir du journal ».


L’influence et le pouvoir du journal n’est qu’à son aurore, dit Finot, le journalisme est dans l’enfance, il grandira. Tout, dans dix ans d’ici, sera soumis à la publicité3. La pensée éclairera tout, elle... - Elle flétrira tout, dit Blondet en Interrompant Finot - C’est un mot, dit Claude Vignon. - Elle fera des rois, dit Lousteau. - Et défera des monarchies, dit le diplomate. - Aussi, dit Blondet, si la Presse n’existait point, faudrait-il ne pas l’inventer ; mais la voilà, nous en vivons. (...)- Blondet a raison, dit Claude Vignon. Le journal au lieu d’être un sacerdoce4 est devenu un moyen pour les partis ; de moyen, il s’est fait commerce ; et comme tous les commerces, il est sans foi ni loi. Tout journal est, comme le dit Blondet, une boutique où l’on vend au public des paroles de la couleur dont il les veut. S’il existait un journal des bossus, il prouverait soir et matin la beauté, la bonté, la nécessité des bossus. Un journal n’est plus fait pour éclairer, mais pour flatter les opinions. Ainsi, tous les journaux seront dans un temps donné, lâches, hypocrites, infâmes, menteurs, assassins ; ils tueront les idées, les systèmes, les hommes ; et fleuriront par cela même. Ils auront le bénéfice de tous les êtres de raison : le mal sera fait sans que personne en soit coupable. Je serai moi Vignon, vous serez toi Lousteau, toi Blondet, toi Finot, des Aristide5, des Platon6, des Caton7, des hommes de Plutarque8 nous serons tous innocents, nous pourrons nous laver les mains de toute infamie. Napoléon a donné la raison de ce phénomène moral ou immoral, comme il vous plaira, dans un mot sublime que lui ont dicté ses études sur la Convention : Les crimes collectifs n’engagent personne. Le journal peut se permettre la conduite la plus atroce, personne ne s’en croit sali personnellement.

1
jarive pas sul dsl
tu peux m'aider juste à trouver une problématique et un plan
jarive vraiment pas je comprend rien du tout....
ok c'est pas grave

Réponses

2014-03-01T20:00:48+01:00
Ton texte est très bien mais il manque quelques petites choses comme une meilleur construction des parties et sous-parties.

Je te donne un plan détaillé d'un commentaire. Je te conseillerais d'insérer ce que tu as déjà fais dans le plan que je te donne pour avoir un devoir plus complet :





Pour faire un commentaire de texte il faut avant tout bien le lire et surtout le comprendre. De quoi parle ce texte ? Quels sont les avis sur le sujet ?

Après plusieurs relecture et une fois que tu auras cerné tout ça tu pourras commencer au brouillon :

------------------------------------------------

(1) Il te faudra une introduction (quelques lignes) présentant le texte :

-Auteur/époque : Honoré de Balzac
-Genre : étude des moeurs
-Thème
-But

Puis le plan où tu présenteras ce que tu feras. Par exemple :
"Nous allons maintenant voir les différentes idées sur le journalisme vu par les protagonistes de l'histoire ... mais aussi l'utilité du journalisme dans le monde"

Dans le plan que je t'ai donné en exemple, l'on peut lire que nous verrons tout d'abord les idées des personnages dans le texte qu'ils ont sur le sujet (journalisme) puis l'utilité qu'à le journalisme dans le monde.

Dès l'annonce du plan on sait ce qui nous attends en lisant les paragraphes :
Premier paragraphe idées des personnes
Deuxième paragraphe utilisation du journalisme dans le monde

-------------------------------------

Viens ensuite les paragraphes que tu as annoncés dans ton plan. (C'est ici que tu peux insérer ton devoir que tu as déjà fais)Tu as dis que tu commencerais par les idées des personnages, tu peux donc commencé par :


 Les idées sur le journalisme sont très diverses dans ce texte. En effet, nous pouvons voir qu'à la ligne *** Finot et Blondet pensent que ****, alors qu'à la ligne *** Claude Vignon pense que ***.

Les citations sont très importantes !! Elles permettent de "donner du poids" à ce que tu racontes, de montrer que tu as bien compris le texte. Fais donc aussi attention à ne pas remplir ton devoir de citation sans interprétation (ce qui s'appelle paraphraser un texte).

Au deuxième paragraphe tu parleras de l'utilité du journalisme dans le monde, en reprenant les idées déjà avancées par les héros mais aussi en prenant des exemples de la réalité (exemple : l'utilité de la presse et de l'internet dans le dévoilement de la corruption au sein de la République populaire de Chine. Je pense ici à l'homme de Tian'anmen mais je te conseille de créer tes propres exemples).

-----------------------------------

Viens ensuite ta conclusion qui résumera ce que tu as écris depuis le début, en montrant l’intérêt du texte, sa porté dans le monde, comparaison avec d'autres textes, etc ...

Je te mets une photo d'un commentaire en pièce joint que j'ai déjà fait pour que tu ai une idée plus précise du plan. (comme tu peux le voir il est bien décomposé en plusieurs parties afin d’énoncer clairement ce que tu vas faire.)

Pour ce qui est du travail que tu as déjà fais, il est assez complet mais je te conseillerais de changer quelques petites choses tels que la construction des phrases où les petites fautes d'orthographe par-ci par-là tout en l'incorporant dans un devoirs contenant un plan et une conclusion.

Si tu as d'autres question n'hésite pas.