Réponses

2014-02-25T11:39:06+01:00

L’ironie part de l’observation de soi même et la réalité qui  entoure , et   critique , déconsidère, ridiculise les personnes ou institutions visées.  

 Montaigne met en cause la conception du monde de ses contemporains

Chercher dans le texte les moments où Montaigne dit ce qu’il NE PENSE PAS, ce qu’il juge faux. Il se réfère à ce que d’autres disent !

Il a montré dans ce texte qu’ »il n’est rien de barbare ….sinon que chacun  appelle barbarie ce qui n’est pas de son usage »

 A la fin il conclut sur le mode ironique « tout cela ne va pas trop mal , mais quoi , ils ne portent point de hauts de chausse » L’ironie finale dénonce et attaque les préjugés de ses contemporains qui ne pensent du bien    que ceux qui sont hablllés de le même manière qu’eux. ..

Si tu reprends les principes de l'ironie qui est de dire le contraire de ce que l'on pense, à partir de la ligne 25 du deuxième texte, tu as de l'ironie. Mais je dois te dire que je n'arrive pas à lire (trop petit, trop sombre, et on ne trouve pas le texte sur internet,( trop récent, auteur vivant)
à partir de la ligne 25 on vvoit tres bien a partir d'un pc....
Meme au début du texte l'ironie pointe :(Chercher les hyperboles) "grande tradition critique" etc...
ah la la je dois prendre une loupe, c'est fatiguant
dsl :/