Certaines personnes estiment qu'on peut se faire juste soi-même, qu'en pensez vous?
C'est pour demain et c'est un sujet de réflexion a l'aide Merci

1
aiiii
mais elle ta pas aider caro?
Mais même super bien mais j'ai trouver des arguments que pour l'antithèse et non pour la thèse
a ok
bah bonne chance

Réponses

2014-02-12T17:07:15+01:00
Vouloir se faire justice à soi-même, c'est vouloir imposer la loi du plus fort. Or, dans une démocratie, le peuple délègue son pouvoir à des instances pour décider et agir pour le bien commun. Il a fallu des siècles pour arriver à une organisation où chacun dispose des mêmes droits et obligations et pour que ces prérogatives soient préservées, et notamment la sécurité et la paix de chacun, se faire justice à soi-même est sanctionné et puni.
Que deviendrait une société où les lois ne s'appliquent pas à tout le monde? Se faire justice à soi-même conduit à l'anarchie et au non-respect d'un droit fondamental : celui, pour le présumé coupable, de pouvoir se défendre et de bénéficier de la présomption d'innocence jusqu'à une condamnation éventuelle.
Pouvoir, ou vouloir se faire justice à soi-même revient à bafouer des droits fondamentaux chèrement acquis - pensons à la révolution française - et surtout attenter aux libertés et aux droits d'autrui. Ce n'est pas tolérable dans une société évoluée.
Il y aurait encore beaucoup de choses à dire mais tu peux t'inspirer de ce canevas pour commencer.
tu aurais deux thèses pour me lancer stp
La thèse serait que l'atavisme joue un rôle à deux titres : 1) la loi du plus fort a régné au commencement du monde, a régressé dans les sociétés évoluées ( grecques et romaines) pour reprendre du terrain pendant les invasions barbares. 2) Que l'on accepte ou pas le concept, nous possédons un instinct animal qui ne peut être jugulé que par la raison. Nous sommes conditionnés depuis notre plus tendre enfance à entendre les lois de la raison, mais certaines personnes ne le peuvent pas et sont de
fait, marginalisées. Ceci dit, cela ne veut pas dire nécessairement qu'elle vont aller au-delà des lois. C'est un sujet de débat.