Relevez dans le texte ci- dessous le ou les noms
noyaux sujets des verbes soulignés. Vous mettrez entre parenthèses le verbe dont chacun
des noms relevés est sujet








A leur vue s’ offraient des châteaux de
verre bleu ou de cristal noir, des minarets dorés et des tours d’un vert
rutilant, des cathédrales aux flèches d’ argent et d’ or avec des porches
étincelants, des portails d’ ivoire, des fenêtres cernées de fleurs multicolores. Une lumière dorée
coulait comme de l’eau d’ où montait une vapeur qui nimbait le ciel. La lumière
ne baissait jamais.


Elle changeait
simplement de couleur selon les moments. Les monuments qu’elle éclairait semblaient alors
tourner sur eux- mêmes au son de
tambourins et de trompes sonores. Devant cet éblouissement de
couleurs et de formes, les enfants, le regard trop plein d’images, s’assirent timidement sur un
banc de mousse ou leurs corps peu à peu s’enfoncent
délicieusement.








2

Réponses

2014-02-12T07:24:53+01:00

en gras le noyau sujet puis  (  )  le verbe dont le noyau est sujet

A leur vue (s’ offraient ) des châteaux de
verre bleu ou de cristal noir, des minarets dorés et des tours d’un vert
rutilant, des cathédrales aux flèches d’ argent et d’ or avec des porches
étincelants, des portails d’ ivoire, des fenêtres cernées de  fleurs multicolores. Une lumière dorée
coulait comme de l’eau d’ où (montait : sujet vapeur ) une vapeur qui nimbait le ciel. La lumière
ne baissait jamais.


Elle changeait
simplement de couleur selon les moments. Les monuments qu’elle (éclairait :sujet elle ) (semblaient    sujet :les monuments ) alors
tourner sur eux- mêmes au son  de
tambourins et de trompes sonores. Devant cet éblouissement  de 
couleurs et de formes, les enfants, le regard trop plein d’images, (s'assirent:  sujet les enfants ) timidement sur un
banc de mousse ou leurs corps peu à peu s’enfoncent( les corps)
délicieusement.   

voilà pour moi.


 
Meilleure réponse !
2014-02-12T07:41:30+01:00
Relevez le ou les noms noyaux des verbes soulignés

A leur vue (s’ offraient) des châteaux de verre bleu ou de cristal noir, des minarets dorés et des tours d’un vert rutilant, des cathédrales aux flèches d’ argent et d’ or avec des porches étincelants, des portails d’ ivoire, des fenêtres cernées de  fleurs multicolores. Une lumière dorée coulait comme de l’eau d’ où (montait) une vapeur qui nimbait le ciel. La lumière ne baissait jamais.

Elle changeait simplement de couleur selon les moments. Les monuments qu’elle (éclairait) (semblaient) alors tourner sur eux- mêmes au son  de tambourins et de trompes sonores. Devant cet éblouissement  de couleurs et de formes, les enfants, le regard trop plein d’images, (s'assirent) timidement sur un banc de mousse ou leurs corps peu à peu (s’enfoncent) délicieusement.