Réponses

2014-02-07T23:14:41+01:00
1) staphilocoques, amibes, legionella pneumophilia, virus de l'hépatite B qui classés dans l'ordre croissant car observés au MET, peuvent être répertoriés de la façon suivante:
- virus de l'hépathite B ; taille 0.250 um
- staphilocoques et legionella pneumophilia ( bactéries) ; taille 0.750 um
- amibes ; taille 10 um
2) La taille des virus n'est observable qu'au microscope électronique car il faut un instrument extrêmement puissant pour les percevoir 'ils sont < au um)
3) Certains micro-organismes sont pathogènes:
- les amybes provoquent des diarrhées
- les staphilocoques provoquent des infections s'ils y a lésion de la peau
- la légionellose est extrêmement contagieuse par des systèmes extérieurs et provoques des infections aigues du système pulmonaire.
- l'hépatite B provoque des lésions du foie t est très contagieuse, notamment par les sécrétions sanguines et sexuelles.
4) milieux de transmission :
- les amybes : l'eau ou l'eau de lavage des fruits et légumes, dans les régions tropicales.
- les staphilocoques : toujours présents sur la surface de la peau, ils peuvent se frayer un passage au travers de la barrière de la peau lors de blessures mal nettoyées.
- La légionellose : par l'air conditionné, par exemple.
- l'hépatite B : par la salive, le sang et les sécrétions sexuelles ; ce peut-être par les couverts, le linge, etc. et le virus reste longtemps vivant à l'extérieur, ce qui explique en partie son haut taux de contagion.

Document 2.
1. citer les barrières naturelles qui séparent notre corps de l'extérieur?
La barrière de la peau, les sécrétions acides de le transpiration, le mucus produit ainsi que les sécrétions sont les premières barrières au développement de maladies virales ou bactériennes.
2.relever dans le texte les différents modes d'action de ces barrières.
1) la peau = barrière cornée qui empêche notamment les attaques des staphilocoques.
2) les glandes sudoripares( acides) qui empêchent le développement de micro-organismes
3) le mucus des surfaces internes permet, grâce à l'aide de cils vibratiles, d'évacuer les substances indésirables.
4) les sécrétions comme la salive, les sécrétions vaginales, les sucs gastriques s'opposent à la prolifération de micro-organismes
3. classer les barrières : c'est fait!






Mme excuser moi mais à la quesrion 3 du Doc 1 vous n'avez pas dit si oui ou non ces bactéries sont panthogènes
Lis les réponses : c'est expliqué en 3) ! Et ce sont des bactéries ET des virus qui sont PATHOGENES