Francais, Si j'emporterais deux oeuvres d'art durant un voyage elles seraient...
Vous expliquerez vos choix et ce que vous ressenter face a ces oeuvres ;
J'ai choisie la joconde j'ai su justifié mais il en fau deux
J'ai passé Au CRI de Edvard Munch sauf que je ne sais pas expliquez mon choix et ce que je ressens svp aidez -moi je vous s'en supplie Mreci d'avance!!

1
pourquoi elle supprime
qui ?
pk signallé ??
C'était un copier coller

Réponses

Meilleure réponse !
2014-02-05T18:47:11+01:00
Si j'emporterais deux œuvres d'art durant un voyage elles seraient...
Vous expliquerez vos choix et ce que vous ressentez face à ces œuvres ; 
J'ai choisi la Joconde j'ai su justifié mais il en faut deux
J'ai pensé Au CRI de Edvard Munch sauf que je ne sais pas expliquer mon choix et ce que je ressens


Il faut faire une phrase de transition entre les deux oeuvres car elles sont complètement contradictoires. Je dirai peut-être que dans mon voyage solitaire j'aurai besoin de me retrouver, mais également d'avoir des sensations fortes en émotion pour changer du quotidien. L'une et l'autre des oeuvres sauront me stabiliser entre mes deux adverses, le calme et la terreur.

Par cet expressionnisme je réagis émotionnellement du fait que la réalité se trouve déformée dans le but d'effrayer intensément.
Cette oeuvre représente ce que pensaient le peuple soumis à la pression de la guerre.
Ce mouvement artistique a pris naissance au 20e siècle en Europe du Nord et a touche d'autres domaines de l'art comme l'architecture ou la peinture.. Les nazis le considérait comme un art "dégénéré".

Il représente un individu d'une maigreur rapportant à la mort et il se trouve près d'un pont et d'une barrière renforcée par des lignes pareilles au sol. Sa bouche est ouverte et il tient ses tempes avec ses mains, il est presque chauve. Cette homme est imagé comme un animal qui crie à la mort. Autour de lui deux ombres se déplacent et semblent se retirer. Il est au centre du tableau et ressemble à un cadavre asns cheveu et tout pâle.En second plan, on  voit des montagnes bleues, contraste évident avec le ciel qui est rouge sanglant. Le sens de lecture du tableau doit donc s’effectuer de la droite vers la gauche. Par ce tableau, Munch a transmis aux spectateurs son obsession à la mort et à ses angoisses, cette obsession est visible par le fait que la peinture soit en couches épaisses et tortueuses. Le paysage est déformé par les touches de pinceau à effet grossier.
Le personnage me fait ressentir un sentiment d'épouvante, voir même de panique, on dirait qu'il veut s'enfuir mais qu'il est pris au piège, il paraît irréel