Réponses

  • Utilisateur Brainly
2014-01-26T13:46:03+01:00
Maître Pathelin, avocat rusé, anciennement populaire mais désormais sans cause, décide de refaire sa garde-robe sans que cela lui coûte un sou. Il dupe et vole le drapier Guillaume Joceaulme ; Pathelin emporte une pièce de tissu et invite le marchand à venir se faire payer chez lui. Devant Guillaume, Pathelin et sa femme jouent la comédie du mourant et de la femme en pleurs, et Guillaume repart en courant. Le berger Thibault l'Agnelet vient trouver Pathelin pour lui demander de le défendre dans un procès contre son maître, Guillaume Joceaulme, auquel il a égorgé des brebis. Pathelin propose une ruse à Thibault : qu'il se fasse passer pour un simple d'esprit, devant le Tribunal, et réponde à toutes les questions en bêlant comme un mouton. Mais Guillaume, le drapier, reconnaît Pathelin, et tente également de dénoncer son vol de draps devant le juge. Cependant, en accusant tour à tour Pathelin et Thibault, Guillaume s'emmêle dans ses paroles, et passe pour un imbécile (c'est alors que le juge, qui ne veut entendre parler que de l'histoire des moutons de Thibault, emploie l'expression célèbre « Revenons à nos moutons »). À l’issue du procès, plaidé par Maître Pathelin, et gagné par le berger, Pathelin ne parviendra pas à se faire payer, car l'Agnelet, plus rusé que lui, répondra en bêlant à toutes les demandes de son défenseur. À malin, malin et demi.
2014-01-26T13:46:48+01:00
Maître Pathelin (avocat) a une conversation très animée avec sa servante Guillemette : leur réputation est en baisse ; ils meurent de faim, n'ont plus de quoi se vêtir par manque d'argent.
Pathelin a pourtant fort envie d'une nouvelle robe, et Guillemette encore plus.
Comment faire ?
C'est jour de marché, Pathelin se rend chez le drapier : il le flatte afin de le mettre en confiance,
détourne la conversation sur les draps exposés, ...
L'affaire est conclue, ... Il repart avec six aunes de draps (à un prix exagéré) ; le drapier viendra récupérer son crédit.
L'un et l'autre sont très contents, chacun persuadé d'avoir roulé l'autre.
De retour chez lui, Pathelin montre le drap à Guillemette.
Elle est très inquiète car ils ne sauraient pas payer...
Pathelin lui raconte alors la ruse qu'il a utilisée pour faire céder le drapier.
« Maitre corbeau sur un arbre perché... » Lui rétorque Guillemette.
Pathelin lui explique alors la nouvelle ruse qu'ils vont utiliser pour ne pas payer le drapier : Il fera semblant d'être malade. 
Guillemette le confirme donc au drapier quand il arrive : « ça fait onze semaines qu'il n'a pas quitté la chambre, Il faut parler moins fort de peur de déranger le mourant » 
Le drapier Guillaume ne la croit pas : il réclame haut et fort son argent !
Il va trouver Pathelin dans sa chambre et lui réclame son dû...
Pathelin arrive à le convaincre, que vu son état il n'a pu quitter la chambre, et que de ce fait le drapier est la malheureuse victime d'un arnaqueur.
Le drapier comprend alors qu'il s'est fait rouler et s'en va, fort de pouvoir confondre les escrocs...
Il fait aussitôt demi-tour et fonce dans la chambre.
Nos compères l'ont entendu : Pathelin est incohérent, il délire en divers langages,...
Cette fois Guillaume rentre chez lui ; il a d'autres problèmes à régler : un des ses bergers lui vole régulièrement des moutons et il l'a assigné en justice.
Le berger essaye de fléchir le drapier, mais rien n'y fait : Guillaume s'est déjà fait avoir auparavant et il réclame justice.
Thibaut Agnelet (le berger) va donc chercher secours auprès d'un plus malin que lui : Maitre Pathelin.
Il raconte toute l'affaire à son avocat... Il y a flagrant délit, le berger ne peut nier.
Nos deux lascars s'entendent, si Thibaut est libéré il payera Pathelin avec de beaux écus d'or.
La comédie est mise au point : quoi qu'on lui demande, le berger bêlera ; il passera ainsi pour un simple d'esprit et ne pourra plus être jugé
Drapier et avocat se retrouvent face à face au tribunal.
Maitre Guillaume mélange ses deux affaires, il se rend ridicule, à tel point que le juge le déboute : comment oser exploiter et accuser un simple d'esprit qui ne sait que répondre « bêe » à chaque question posée.
Pathelin est content : il a gagné et veut toucher ses gages.
Notre berger a bien appris sa leçon : il ne cesse de bêler en se moquant de son avocat.
Celui-ci s'énerve, lui demande s'il a bien plaidé, s'il n'en tirera pas d'autres mots.
« Bêe » sont les seules réponses.
Maitre Pathelin a trouvé un plus malin que lui.
Enragé, il menace le berger de le faire emprisonner. 
« S'il me trouve, je lui pardonne » répond enfin Agnelet en s'enfuyant. 

je te remercie aussi, vous etes des anges