Réponses

2014-01-17T20:13:52+01:00
Carlene je crois que tu confonds un peu tout. Je t'explique :

On dit un "champ lexical" : c'est un ensemble de mots qui se rapportent à une même idée ou bien à un même thème.

Par exemple si je dis "professeur" il y aurait instituteur, enseignement, école, élèves, classe, cours, notes, récréation, cahier, livres, scolaire, lycée, collège etc...

Un champ lexical peut être constitué de mots de la même famille mais aussi de synonymes ou des mots qui ont un rapport avec le thème.

La classe grammaticale

C'est la catégorie grammaticale d'un mot.
Il y a cinq classes de mots variables (ceci veut dire les mots qui s'accordent en genre et en nombre)
- les  noms (exemples : jonquilles, légumes, classe, chaise, bâtiment...
- le verbe, (exemples : aller, venir, vendre, finir, chanter ...)
- l'adjectif qualificatif, (exemples : rouge, gros, grand, énorme...)
- Le pronom, (exemples : je, il, nous, se, leur,....)
- les déterminants (exemples le, la, les, une, une, des...)

Il y a quatre classe de mots invariables (les mots qui s'écrivent toujours pareil, ils ne s'accordent pas en genre et en nombre) :
- les adverbes, (exemples : peu, beaucoup, très, lentement, facilement, trop etc...)
- les conjonctions, (exemples mais ou et donc or ni car...)
- les interjections, (exemples eh ! hop ! ah ! oh ! ...
- les prépositions (exemples sur, sous, entre, devant, derrière..)
2014-01-17T21:20:50+01:00
Voici quesque'un aspect grammaticale

Un aspect grammatical est un aspect qui prend une forme grammaticale et qui varie en fonction de la conjugaison du verbe ou de sa construction, contrairement à l'aspect lexical et à l'aspect sémantique. L'aspect sémantique dépend du sens du verbe ; l'aspect lexical est marqué par la construction lexicale du verbe (c'est un aspect formel) ; l'aspect grammatical est marqué par les marques de conjugaison (c'est donc, lui aussi, un aspect formel1). Par exemple, dans il chante, le verbe chanter indique l'aspect inaccompli, alors que dans il avait chanté, le verbe indique un aspect accompli. L'opposition aspectuelle accompli/inaccompli dépend du temps auquel le verbe est employé, et non du sens du verbe (aspect sémantique) ou de lexèmes (aspect lexical).


En français, les forme composées indiquent systématiquement un aspect accompli, et les formes simples un aspect inaccompli. L'aspect accompli/inaccompli est donc indiqué par la présence de l'auxiliaire. Or, le débat n'est pas clos quant au statut exact des auxiliaires. Sont-ils de réelles marques grammaticales ? N'ont-ils pas plutôt une teneur lexicale puisqu'ils ont gardé un sens en eux-mêmes, contrairement aux morphèmes grammaticaux (terminaisons -ons, ez, etc.) ?