Bonjour j'ai un sujet d'invetion à faire en français et je galère vraiment.
Voici le sujet: Vous composerez un réquisitoire contre le paresseux dont Saint-Amant fait l'éloge. Vous aurez recours aux fomes de l'éloquence oratoire.
Le problème principal est que je ne sais pas quelles sont les formes de l'éloquence oratoire et je n'ai aucun cours sur le sujet.
Voici le texte:

Accablé de paresse et de mélancolie,
Je rêve dans un lit où je suis fagoté,
Comme un lièvre sans os qui dort dans un pâté,
Ou comme un Don Quichotte en sa morne folie.

Là, sans me soucier des guerres d’Italie,
Du comte Palatin, ni de sa royauté,
Je consacre un bel hymne à cette oisiveté
Où mon âme en langueur est comme ensevelie.

Je trouve ce plaisir si doux et si charmant,
Que je crois que les biens me viendront en dormant,
Puisque je vois déjà s’en enfler ma bedaine,

Et hais tant le travail, que, les yeux entrouverts,
Une main hors des draps, cher Baudoin, à peine
Ai-je pu me résoudre à t’écrire ces vers.

Merci d'avance pour votre aide

1
Il y a aussi un document incroyable sur l'apologie de la paresse c'est "Alexandre le bienheureux" c'est vraiment TOP !

Réponses

2014-01-17T23:04:50+01:00
Les formes de l'éloquence oratoire : un exemple que tu connais peut être c'est l'émission télévisée "On n'est pas couché" l'émission de Laurent Ruquier. On a à peu près toutes formes d'éloquence oratoire : des joutes verbales, des arguments, de l'implicite, de l'explicite, de l'attaque, de la défense d'un point de vue, de l'opposition,... (tous les procédés rhétoriques y sont réunis !)

L'éloquence oratoire touche au "discours", la manière de s'exprimer oralement, de communiquer , de débattre, de s'opposer, de défendre un point de vue, c'est tout ce qui touche à la rhétorique :
 -les arguments pour convaincre ( le thème, de quoi parle le sujet, les références à des connaissances, les nuances...) ,
- les modes de raisonnement (par analogie, par élimination, par déduction, par l'absurde...),
- les exemples (faits certains, des statistiques, des données chiffrées...),
- les thèses (sont à présenter, prouver, argumenter on utilise des expressions comme "en effet", "donc"...) 

L'éloquence : on utilise des figures de style (amplification, hyperboles, anaphore, gradation, atténuation, comparaison, métaphores, allégorie, paradoxe, oxymore...

Les procédés oratoires :  permettent d'impliquer le destinataire de son propos, d'affirmer ou de nuancer un point de vue, de l'apostropher...
Il y a aussi l'interrogation, l'exclamation, le ton impératif, les sous entendus (l'implicite) l'indignation, la surprise, l'émotion ...
.
As-tu besoin d'un plan ?