bonsoir, SVP C'est urgent merci beaucoup à celui qui m'aidera. !Quelle est la figure de style employé ici :
"-Je suis près d'une chose impossible à entendre ...
-Et moi d'une chose impossible à dire"(Jean Anouilh)
et ici:
"Mais à quoi bon pleurer ainsi? Les maux présents devraient me trouver les yeux secs, indifférente,moi qui vis Hector égorgé, traîné aux roues d'un char, moi qui vis Troie impitoyablement brûlée,moi qui vins en esclabe aux navires des Grecs."(Jean Anouilh)

Et quel est l'effet produit pour chacune des phrases?
Merci ,bonne soirée

1

Réponses

2014-01-16T19:57:16+01:00
Pour la première, je pense que c'est une métonymie, mais je n'en suis vraiment pas sure. Pour la seconde je dirai une accumulation.