Bonjour à tous , j'ai un commentaire à faire en français mais je n'y arrive pas , pourriez vous m'aider le plus rapidement possible SVP ?

Le sujet le voici :

Extrait "Les Géants" je Jean Marie G

Dans Hyperpolis (1) il y avait beaucoup de bruit ; les fracas sortaient de tous les objets, de tous les haut-parleurs, de toutes les bouches. L'homme nommé Machines traversait la grande salle, en poussant la caravane de chariots métalliques, et le bruit des roues et des grilles de métal s'entrechoquant s'ajoutait au reste. Il n'y avait pas trop de douceur. Il y avait seulement ce bruit, ce mouvement, et la lumière blanche. Personne ne parlait. Les gens s'écartaient devant les chariots sans rien dire, sauf les enfants qui avaient l'air un peu intéressés. Machines aimait bien les enfants. Personne ne parlait. Il y avait trop de bruit et de lumière et les gens avançaient dans Hyperpolis en dormant. Ils avaient les yeux ouverts, les narines et les oreilles ouvertes, mais c'était évident qu'ils dormaient... Les gens ne parlaient pas. Ils ne disaient jamais rien. Ils avaient des visages semblables à des têtes d'hippocampes, toutes cuirassées et fermées. Peut-être que s'ils n'avaient pas eu des visages aussi cuirassés et fermés, dans le genre des têtes d'hippocampes, on n'aurait pas eu besoin de parler aux chariots métalliques... On ne voyait plus les visages inconnus des hommes et des femmes de la foule en train d'avancer avec leurs mouvements d'automates. On ne voyait pas, surtout, les caméras et les micros cachés dans les angles, ni les yeux des policiers secrets -qui guettaient sans cesse, du haut des balcons, on ne savait plus qu'ils étaient là, on ne connaissait pas encore les hommes pour qui les hommes sont des insectes.

Jean-Marie G. Le Clézio, Les Géants, 1973.

(1) Dans ce nom fictif, on peut reconnaître le préfixe « hyper » et le mot « polis » qui signifie « la ville » en grec.

--->Vous ferez de cet extrait un commentaire composé en montrant, par exemple, comment l'auteur parvient à suggérer la déshumanisation complète des rapports sociaux.

Voila , je vous remercie d'avance .

1

Réponses

2012-10-19T20:04:23+02:00

coucou, je te donne quelques commentaires que moi j'ai ressentie,

moi je trouve que cette histoire fait froid dans le dos, sa nous glace le sang et s'est une histoire assez bizzare il n'y a pas de suspense et se plutot une description..........