La fuite constante des cerveaux haitiens
Haïti : La fuite constante des cerveaux haïtiens est un déficit intellectuel considérable pour le pays .Il est pourtant clair que si ce phénomène continue encore à ce même
rythme la rareté des ressources humaines en Haïti sera plutôt alarmante.
Un pays en stade de reconstruction avec près de 70% de ses ressources à
l’extérieur, ce projet, ne serait-il pas hypothétique ? Au cours de ces
vingt dernières années le nombre d’applications pour des visas
immigrants dans les ambassades des États-Unis, de France et du Canada
s’est élevé considérablement, et la majorité des demandeurs sont des
intellectuels et des cadres formés dans les écoles et les universités
haïtiennes et, une grande partie sont des diplômés et boursiers de
l’université d’Etat d’Haïti ; malheureusement ce sont leurs dossiers qui
sont vite pris en considération. Tous, ils se plaignent du chaos qui
s’installe dans le pays depuis 1986 et, de fait, ils n’espèrent aucun
changement. Universitaires comme travailleurs disent que le pays n'offre aucune garantie et en conséquence,ils n'ont aucune envie d'y rester.Cette situation d'incertitude a forcé beaucoup de cerveaux haitiens à quitter le pays ces dernières années et c'est le cas par exemple de beaucoup de médecins,d'infirmières,d'ingénieurs ,d'agronomes,d'avocats,de sociologues,de professeurs et tant d'autres professionnels qualifiés qui sont formés dans le pays et,dont la présence est indispensable dans la reconstruction d'haitie.
Haitie - République Dominicaine:Migration haitienne,causes et dangers
En 1983,la population haitienne vivant légalement en république dominicaine était estimé à 27,000 personnes.(...)
Aujourd'hui, la route internationale qui est la partie la plus visible
de la frontière dominicano-haïtienne l’occupation du territoire par des
paysans haïtien à littéralement explosé favorisant l’entrée de milliers
d’émigrés fuyant la pauvreté d’Haïti.
(...)une proposition des migrants haitiens restent dans les provinçes frontalières,travaillant comme ouvriers au service de propriétaires dominicains mais la plupart cherchent par tout les moyens à pénétrer plus profondément dans l'est de l'ile.
beaucoup d'haitiens finissent par s'installer dans les grandes villes où ils trouvent un emploi comme travailleurs de la construction,vendeurs de rue,domestiques ou gardiens.
dans la zone frontalière des réseaux de trafiquants impliquant les autorités civiles et militaires et des dirigeants politiques locaux,tirent profils du trafic des clandestins.Les agriculteurs dominicains,eux-meme,dans la zone frontalière facilitent l'immigration de paysans haitiens afin d'obtenir des travailleurs à bon marché.

Haitiens-Société:La diaspora a envoyé 1,97 Mililard de dollars en haitiens
<<Les transferts de fonds demeurent une source vitale de revenus pour des millions de familles dans la région qui dépendent de ces flux pour couvrir le cout des besoins essentiels tels que vétements,médicaments ou nourriture>>

1) Quels sont les cinq pays ou zones géographiques et les deux villes des Etats-Unis où le diaspora haitienne est la plus nombreuse?
2)La migration vers les pays du nord.Quelle est l'origine sociale des migrants avec visa?Pourquoi quittent-il leur pays?
Quel intéret ont les pays du nord à les faire immigrer?Tous les migrants vers le nord ont-il un visa(expliquer),et comment les appelle-t-on?
3)La migration vers les pays du sud.Quelle est l'origine sociale des migrants?Pourquoi quittent-il leur pays?Comment passent-ils la frontière?Quels emplois trouvent-ils?Quel intéret ont leurs patrons à les employer?
4)Pour haitie,l'immigration est à la fois une richesse et un fléau.Expliquer.




1

Réponses

2014-01-16T17:16:28+01:00
Ses beaucoup trop long !! fait quelque chose de cour !!