JEAN MOULIN


quelqu'un pourrait me faire un petit résumé sur Jean Moulin ?

2
Mais un truc qui ne sort pas d'internet justement ! J'ai pas besoin de wikipedia moi, j'veux un texte qui est écrit, pas du copié coller. :/
ah d'accord mais qui te dis que la personne qui t'as fais ce résumé ne l'a pas sorti d'internet?
bah, je sais qu'ils sortent de wikipedia, vu que j'avais déjà fais des recherches dessus, j'ai un exposé à faire dessus mais je sais pas quoi mettre alors voilà, j'suis bloqué.
Il y a d'autres site que wikipedia vraiment bien
Bah je sais bien, mais je n'arrive pas à faire un texte construit

Réponses

2014-01-08T17:33:12+01:00
Né à Béziers dans une famille aisée, Jean Moulin entre dans la carrière administrative. Sous le Front Populaire, il fait partie du cabinet de Jean-Pierre Cot, ministre de la Guerre. Lorsque la guerre éclate, il est à Chartes sous Préfet d'Eure-et-Loir. En juin 1940, il mène ce qu'il appelle "son premier combat" : il refuse de signe une déclaration imposée par un officier allemand ; menacé, il tente de se taillader la gorge.Révoqué par le Gouvernement de Vichy, il noue des contacts avec des mouvements de résistance en formation : Combat et Libération Nord.Il se rallie au Général de Gaulle et gagne Londres. Le Général le charge de coordonner les groupements de résistance de la zone Sud. Dans la nuit du 31 décembre 1941, il est parachuté dans la région de Salon-de-Provence. En février 1943, le Général lui confie la mission de constituer une Armée Secrète. Il s'attache à réaliser dans la Résistance la plus large union nationale et fonde en mai 1943 le Conseil National de La Résistance qu'il préside. Sans doute trahi, il est arrêté par la Gestapo dans les banlieues lyonnaises, le 21 juin 1943. Torturé à mort, probablement des mains de Klaus Barbi, il meurt le 9 juillet 1943 au cours de son trajet en Allemagne. Sa dépouille est déposée au Panthéon depuis 1964.

En espérant t'avoir aidé
2014-01-08T17:33:51+01:00
Né à Béziers dans une famille aisée, Jean Moulin entre dans la carrière administrative. Sous le Front Populaire, il fait partie du cabinet de Jean-Pierre Cot, ministre de la Guerre. Lorsque la guerre éclate, il est à Chartes sous Préfet d'Eure-et-Loir. En juin 1940, il mène ce qu'il appelle "son premier combat" : il refuse de signe une déclaration imposée par un officier allemand ; menacé, il tente de se taillader la gorge.Révoqué par le Gouvernement de Vichy, il noue des contacts avec des mouvements de résistance en formation : Combat et Libération Nord.Il se rallie au Général de Gaulle et gagne Londres. Le Général le charge de coordonner les groupements de résistance de la zone Sud. Dans la nuit du 31 décembre 1941, il est parachuté dans la région de Salon-de-Provence. En février 1943, le Général lui confie la mission de constituer une Armée Secrète. Il s'attache à réaliser dans la Résistance la plus large union nationale et fonde en mai 1943 le Conseil National de La Résistance qu'il préside. Sans doute trahi, il est arrêté par la Gestapo dans les banlieues lyonnaises, le 21 juin 1943. Torturé à mort, probablement des mains de Klaus Barbi, il meurt le 9 juillet 1943 au cours de son trajet en Allemagne. Sa dépouille est déposée au Panthéon depuis 1964.