Réponses

Meilleure réponse !
2014-01-08T18:23:41+01:00
La première chose à faire est de prendre les phrases et de souligner le mot subordonnant !

  Les phrases sont en deux parties : La 1ère  LA PRINCIPALE :  {Plusieurs bourgeois se dirigeaient vers l’hôtellerie du Franc Meunier,}   devant laquelle  =c’est le petit mot  subordonnant , une conjonction de subordination circonstancielle de lieu (je crois)
 (qui introduit la 2ème  partie de le phrase  qui est une SUBORDONNéE : {s’empressait  de minute en minute un groupe compact………………}


  Comment reconnaître les mots subordonnants ?
un pronom relatif est un pronom = il reprend un nom déjà cité (généralement juste avant) qu’on appelle un antécédent.
Je refais la leçon que vous n’avez pas écoutée : que = la leçon C’est lui, l’élève qui n’a pas écouté : qui = l’élève C’est la classe dont on dit beaucoup de mal : dont = de la classe -

 un mot interrogatif suppose une question indirecte : il suit un verbe lui-même interrogatif (se demander, ne pas savoir…).
Quelle leçon est à apprendre ? Je ne sais pas.
Je ne sais pas quelle leçon est à apprendre.
Combien d’élèves ont travaillé ? Dites-le moi.
Dites-moi combien d’élèves ont travaillé.
Qui lira ce polycop jusqu’au bout ? Je me le demande.
Je me demande qui lira ce polycop jusqu’au bout.
Remarque : la proposition subordonnée interrogative est toujours complétive = complément d’objet Je ne sais pas quelque chose quelle leçon est à apprendre. Dites-moi quelque chose combien d’élèves ont travaillé. -

 une conjonction de subordination (quand, si, comme, que, lorsque, puisque…) accompagne généralement un verbe (non interrogatif) ; si c’est une locution, elle comprend QUE (bien que, depuis que, pour que, en attendant que, à condition que…)
Vous travaillez   depuis que la date du conseil est connue
Vous travaillez  
pour que votre moyenne s’améliore
Vous travaillez 
si le devoir est noté
Vous travaillez  
quand vous en avez envie