Besoin d'aide pour mettre au système du présent et remplacer je par elles.
A cinq heures, quand s'allument les grandes lampes, toutes mes forces s'échappèrent. Un engourdissement dangereux détruisait tôt effort de pensée. Une idée dominante, fixe, obsédante me possédait :m'asseoir, m'étendre. Depuis quatre jours, quand j'arrivais dans ma chambre après neuf heures de chaîne, une heure d'autobus, dix heures de station debout, je me jetais sur le lit et faire l'effort de me laver m'était douleurs. J'avais commencé par négliger mes chaussures. Je ne les frottis plus. Les premiers jours, je me dégoûtai. Mais, insensiblement, je glissai vers l'habitude. Je feuilletais les journaux
Sans les lire.(...) j'espérais que mon corps s'habiteraii a la fatigue, et la fatigue s'accumulait dans mon corps.

1

Réponses

2013-12-27T16:37:21+01:00
A cinq heures, quand s'allument les grandes lampes, toutes ses forces s'échappèrent. Un engourdissement dangereux détruisait tôt effort de pensée. Une idée dominante,fixe,obsédante lui possédait: l'asseoir, l'étendre. Depuis quatre jours, quand elle arrivait dans sa chambre après neuf heures de chaîne, une heure d'autobus, dix heures de station debout, elle se jetait sur le lit et faire l'effort de se laver l'était douleurs. Elle avait commencé par négliger ses chaussures. Elle ne les frottis plus. Les premiers jours, elle se dégouta....
Merci. Mais, je viens de lie au dans le système du présent on a du passé composé, du présent et du futur et je est a remplacer par elles au pluriel. J'avais mis :
J'avais mis : a cinq heures quand s'allument les grandes lampes, toutes leurs forces se sont échappées. Un engourdissement dangereux a détruit tôt effort de pensée. Une idée dominante, fixe, obsédante les a possédé, s'asseoir, s'étendre. Depuis quatre jours, quand elles arrivent dans leurs chambres après neuf heures de chaîne, une heure d'autobus, dix heures de station debout, elles se jettent sur leurs lits et faire l'effort de se laver leurs est douleurs. Elles ont commencé par négliger leurs
Chaussures. Elles ne les frottent plus. Les premiers jours elles se sont dégoûtées. Mais, insensiblement, elles se sont glissées ( ouse glissent ?) Vers l'habitude. Elles feuillettent les journaux sans les lire. (...) Elles esespèrent que leur corps s'habituera ( leurs cops s'habitueront ?) A la fatigue, et la fatigue s'accumulera dans leur corps (leurs corps ?).