Coucou les gens :) j'ai un problème pour répondre au questions alors voici le texte:

Brutalement, la petite s'arrache au mur auquel elle était

adossée et part en courant. Eva, si maigre, si peu résistante,

court à travers la ville avec ce cartable bourré de livres

qui lui frappe les reins. Les trottoirs sont glissants. Les

feux des voitures font de grandes étoiles rouges dans

ses yeux inondés de larmes. Tout est brouillé. Sans le

vacarme de la ville, on pourrait entendre la plainte qui

coule de sa gorge tandis qu'elle traverse, sans ralentir,

sans regarder à droite et à gauche, une rue puis deux,

puis trois ou quatre, au hasard.

Eva court au-delà de ses forces, le souffle lui manque.

Gorge brûlante, jambes douloureuses, et ce cartable

si lourd qui la ralentit, qu'elle voudrait jeter par terre

mais dont la perte l'affolerait davantage encore.

1) Relevez les propositions subordonnées qui définissent le "cartable". Quelle sont la nature et la fonction de ces propostions? Quelle caractéristique ces propositions soulignent-elles.

2) Relevez la proposition principal. Quelle est sa caractéristique ? Quel est l'effat produit? ( dans les lignes 12 à 14).

3) Dans le dernier paragraphe, relevez deux propositions subordonnées conjonctives.

Merci à toutes les réponses donc à ce qui vont m'aider merci beaucoup :)

1

Réponses

2013-12-19T19:48:42+01:00


1/ qui lui frappe les reins, qui la ralentit, qu'elle voudrait jeter par terre
elles sont propositions subordonnées relatives et complement du nom
2/ principale 1 eva court a travers la villeprincipale

 2 eva court au dela des ses forces

effat de produit : Gorge brûlante, jambes douloureuse

3  et ce cartable si lourd mais dont la perte l'affolerait davantage encore