Bonjour j dois faire un travail de reecriture pour demain en modifiant un peu le texte pour quil soi jouer en piece de teatre tout en gardant un language du moyen age





Merlin, Uter et Ulfin
se mettent en selle et chevauchent jusqu’à ce qu’ils arrivent à Tintagel.


MERLIN : Attendez-nous un petit peu ici : Ulfin et
moi allons faire un tour de ce côté.


Merlin et
Ulfin s’en vont à quelque distance, jusqu’à être hors de vue du roi ; puis
Merlin revient auprès de celui-ci, avec une herbe. Le roi la prend et s’en
frotte, et immédiatement il prend l’apparence du duc.

MERLIN :
Vous souvenez-vous d’avoir jamais vu Jourdain ?

UTER : Je le connais bien

Merlin
retourne à Ulfin, et change son apparence pour celle de Jourdain ; puis il
l’amène devant le roi, en tenant son cheval par la bride.

ULFIN :
Seigneur Dieu, comment peut-il se faire que l’apparence d’un homme soit
modifiée ainsi !

UTER :
Que t’en semble ?

ULFIN :
Je ne peux voir en vous personne d’autre que le duc !

UTER :
Et moi, je n’aperçois en face de moi que le reflet de Jourdain !

Après quelque temps, ils ont l’occasion de regarder Merlin, il leur paraît
bien que c’est Bretel. Ils attendent jusqu’à la nuit en bavardant : quand
il fait sombre, ils vont à la porte de Tintagel.




1

Réponses

2013-12-17T23:35:43+01:00
Une chose extraordinaire attend Merlin, Uter et Ulfin qui se mettent en selle et chevauchent en direction de Tintagel.

MERLIN : Attendez-nous un petit peu ici : Ulfin et moi allons faire  un tour de ce côté.

(Merlin et Ulfin s’en vont à quelque distance, jusqu’à être hors de vue du roi ; puis
Merlin revient auprès de celui-ci, avec une herbe. Le roi la prend et s’en  frotte, et immédiatement il prend l’apparence du duc.)

MERLIN :  Vous souvenez-vous d’avoir jamais vu Jourdain ?

UTER : Je le connais bien

Merlin  retourne à Ulfin, et change son apparence pour celle de Jourdain ; puis il
l’amène devant le roi, en tenant son cheval par la bride.

ULFIN :  Seigneur Dieu, comment peut-il se faire que l’apparence d’un homme soit
modifiée ainsi !

UTER :  Que t’en semble ?

ULFIN :  Je ne peux voir en vous personne d’autre que le duc !

UTER :  Et moi, je n’aperçois en face de moi que le reflet de Jourdain !

Après quelque temps, ils ont l’occasion de regarder Merlin, il leur paraît  bien que c’est Bretel. Ils attendent jusqu’à la nuit en bavardant : quand  il fait sombre, ils vont à la porte de Tintagel.