Réponses

Meilleure réponse !
2013-12-17T22:30:31+01:00
Le je renvoie  à  deux périodes de la vie du narrateur  Le   je    enfant   moment du souvenir  narré  avec le passé simple  et l’imparfait
Le  je   narrateur  adulte qui fait des réflexions au moment de l écriture  , il utilise le présent de l énonciation :  je me souviens
2) Dans son livre le narrateur évoque ses   dix premières  années  de sa vie  ,dans la ligne 18 à 19  il parle des années  après cette période  c’est peut être dans sa jeunesse.
3) je sais aujourd’hui,  il  s’agit du présent de l énonciation  qui renvoie au moment de l’écriture  du souvenir, le narrateur dit ce qu’il pense en tant qu’adulte.
  Que on jette     il s agit du présent de vérité générale   ,c’est une caractéristique  connue de ce genre de grenade.
 
Le jeu de mémoire.
4) L’auteur  est  né en 1936, le souvenir qu’il raconte est  survenu en 1944, il  avait donc  8  ans.
Il  vivait dans   une  pensions de   Villard –de- Lans  en zone libre  parce qu’il était   un orphelin issu d une famille juive polonaise.
5) Cet événement a marqué  le  narrateur enfant parce que
 
Cet  acte de ravitailler les résistants était très risqué, ils devaient chercher des prétextes pour le faire.  C était un acte  courageux puisqu’ ils défient   le redoutable ennemi nazi
 Le narrateur était ébloui  par  ces maquisards armés qui défendent le pays.
Le sentiment qu’ il éprouve est la fierté  parce que lui aussi même enfant a joué  un rôle dans la guerre et a accompli un acte héroïque en ravitaillant  clandestinement les résistants
6)les deux expressions qui marquent l incertitude du narrateur :
Je crois que c’étaient une douzaine.
Je ne me rappelle  pas.
Le narrateur avoue que sa mémoire peut être défaillante ,qu il ne se souvient pas de certains détails, ceci  donne plus de crédibilité   à  son récit