Réponses

2013-12-11T00:03:43+01:00
J étais dans la ferme de Félix, c’était un « bastidon » au bord de la route dont les volets étaient toujours fermés    parce que  Félix  était maçon, ne rentrait pas avant le soir ; mais pendant son absence, je gardais  ses richesses. J’étais un chien immense   , si maigre qu’on eut dit un squelette velu   .Je bondissais vers les passants   , mais je m étranglais au bout d’une chaine, dont l’épaisseur était  for t heureusement proportionnée à ma férocité.

Un jour, je vis Marcel  en compagnie d’Isabelle. Je le reconnus  tout de suite.  J’entendis  Isabelle lui dire que si il me caressait, il serait nommé  Capitaine du garde du palais. Sans la moindre hésitation  apparente, il s’avança vers moi  en comptant peut être sur le magnétisme  bien connu  du regard  de l homme et la solidité  de la chaine  J’étais tellement excité  a  sa vue, je bondis d’un élan si prodigieux que la   boucle du collier céda.  Isabelle  poussa un cri   ,lu  i ,il esquissa un bond  en arrière. ; trop  tard mes longues pattes agrippèrent   ses épaules   . IL était comme mort de peur  peut être a  cause de mes canines aussi grandes et aussi pointues que des berloques d’explorateur .De toute ses forces, il me repoussa. IL fut si étonné  en voyant   m a longue langue lui lécher furieusement le visage  en poussant de longs gémissements. Je m’aplatis  ensuite a ses pieds en pleurant de joie.