J'ai des questions sur un texte qui s' s'appelle "la parure"et j'ai rien compris.

Voila les questions:

1.Qu'apprend-on en même temps que le personnage a la fin de la nouvelle?

2.comment Mathilde, selon vous, reagit-elle?

3.selon-vous, pourquoi Mathilde decide-t-elle de tout reveler a M.me Forestier? Est-ce un defaut ou une qualite?

4.Qu'est-ce que 10 annees de vie misereuse ont apprit a Mathilde?

5.Quelle morale peut-on dire de cette nouvelle?

1

Réponses

2013-12-08T17:04:21+01:00
1.Qu'apprend-on en même temps que le personnage a la fin de la nouvelle ?
Nous apprenons que la parure est en fait fausse et qu'elle vaut tout au plus 500 francs

2.Comment Mathilde, selon vous, réagit-elle ?
Je pense que Mathilde réagit pas trop  mal car elle a quand même décidé d'avouer son secret pour le mensonge sur la parure. Mais à mon avis elle doit s'en vouloir terriblement car si elle avait dit la vérité au moment opportun elle n'en serait pas là aujourd'hui, à encore rembourser cette dette au bout de 10 ans.

3.Selon-vous, pourquoi Mathilde décide-t-elle de tout révéler à M.Me Forestier ?
Pour soulager sa conscience, elle a gardé ce secret pendant 10 ans et n'en peut plus de travailler pour payer, elle n'a pu que se soulager en la voyant.

Est-ce un défaut ou une qualité?
Dire la vérité reste pour moi une qualité, la preuve en est ici qu'à mentir, elle a perdu 10 ans de sa vie.

4.Qu'est-ce que 10 années de vie miséreuse ont appris à Mathilde ?
Elle a appris que vouloir faire la belle bourgeoise avec une parure et des vêtements hors de prix ne lui ont valu que misère et dure vie de labeur. Car à cause de la perte de la parure, afin de la rembourser elle a dû travailler, travailler, à n'en plus finir, car elle a renvoyé les personnes qui l'aidaient à la maison et a vendu tout ce qu'elle possédait et qui avait une petite valeur. Si elle n'avait pas eu cet orgueil, sa vie aurait été autrement.

5.Quelle morale peut-on dire de cette nouvelle?

La plupart des gens de nos jours se soucient énormément de l’argent et accordent beaucoup trop d’importance aux biens matériels, presque de la même façon que Mathilde. La morale c'est que l'on peut vivre une vie heureuse sans être fortuné, et à vouloir être riche on peut être encore plus pauvre qu'avant par nos erreurs ou la fatalité.