Bonjours , Exercice d'écriture : un personnage découvre une photographie qu' il ne réussit pas à décrire, et pourtant, il essaie. Rédigez à sa place : quelles expressions utilisez-vous pour décrire l’indescriptible ?

2

Réponses

2013-12-06T11:41:36+01:00
Cette photo me paraissait floue. Mais tellement réelle !  Les lignes et les couleurs semblaient se mêler dans un je ne sais quoi d'indescriptible et mes yeux n'arrivaient pas à cerner l'identité des personnages. A la fois je pensais tout voir, à la fois je ne pouvais rien dire de ce que représentait l'image. L'atmosphère étrange dans laquelle cette photo m'avait mise avait quelque chose de surnaturel. Je ne distinguais rien, et mes yeux ne savais plus ou se poser sur ce petit bout de papier glacé. Je ne savais dire si les couleurs étaient chaudes ou froides. Un malaise inexprimable s'était emparé de moi alors que je cherchais comment exprimer ce que je voyais. J'ai essayé, en vain. Rien à faire. Quand je pensais avoir pu reconnaître une forme, mon cerveau envoyait immédiatement le signal d'une image toute à fait différente. Et je restai coite devant la photo.
mais il est cool ton sujet moi je suis toujours tombée sur des trucs nuls du style: écrivez votre autobiographie ou décrivez votre week end
ah ! moi je suis au college et je trouve que c'est dur ce sujet !
oui c'est sur
vous devez faire combien de lignes ?
je ne ne sais pas !
2013-12-06T12:10:33+01:00
Le temps était suspendu. Dans ce portrait on voyait que ce regard en avait beaucoup vu. L'homme devait avoir les yeux bleus, et le plus impressionnant c'était que nous allions être privé de ce qu'il regarderait après le clic de l'appareil photo. On voyait son passé sur sa peau, dans ses yeux, dans sa bouche, mais son futur nous échappait. On dit que rien ne ment plus qu'une photo d'identité, mais un portrait comme celui-ci montrait qu'il avait peur. C'était comme une photo de keuf. Qu'avait-il fait ? On lit une certaine innocence sur le visage de ce qui parait un vieil homme. On voit bien qu'il a combattu des injustices, qu'il a souffert pour sa liberté et que pour lui ce moment du clic est important. C'est lui, maintenant, c'est son âme dans ses yeux. C'est ce que nous voyons, toute une tranche de vie et peut-être un futur dans l'instantanéité. C'est ce qu'il a voulu laissé de lui, retranscrit par la magie de l'invention la photographie.
mais elle est décrite la photo non ?
merci :)