Réponses

2013-11-28T13:53:54+01:00
A la fin de l'œuvre, l'attachement à la vie de l'étranger est plus conscient, et et s'assimile à un bonheur possible. A la suite de son petit somme, il redécouvre une nature différente, je cite : « des bruits de campagne », « des odeurs de nuit, de terre et de sel », « comme une marée », « nuit chargée de signes et d’étoiles ».         
Il se sent bien dans ce monde et trouve qu'il en fait partie intégrante. Ainsi il utilise des métaphores sur lui telles que : les odeurs « rafraîchissaient [ses] tempes », « les étoiles sur [son] visage », la nuit qui « entrait en [lui] comme une marée ».
Au centre de la nature, tous ses sens sont là et s'entremêlent.
C'est alors que
Meursault se retrouve  lié charnellement et sensuellement au monde extérieur : « de l’éprouver si pareil à moi, si fraternel enfin ». 
Meursault donne de l'importance à l'instant du moment, et il dit : « j’ai senti que j’avais été heureux, et que je l’étais encore ». Il se rapproche doucement de la victoire des sens.
         
C'est le moment de partir car il est fin près, conscient de la suite mais si calme paradoxalement, si proche de la nature et si loin des hommes
.
Il à une bonne fin car Meursault redeviens quelqu'un de ' normale ' car il commence à ressentir les choses .. Si tu as lu le livre, dans le début sa mère meurt et il n'éprouve rien, sa copine lui demande s'ils peuvent ce marier il lui répond si tu veux
A la fin, il commence à ressentir les choses car la mort est proche puisqu'il sera tuer, et il se rappelle des souvenirs , ceux qu'il à eu avec Marie, et il ce souvient aussi que étant petit sa maman lui racontait des histoires sur son papa que lui n'a pas connu :)
Mercii :D , c'est plus claire.
Si tu veux Meursault est comme étranger par apport à nous, il ne ressens rien, pas de sentiments voir AUCUNS sentiments, il vit sa vie au jour le jour.