Exercice n°1 : Etude
de document

La socialisation des garçons Dans les travaux que j'ai menés, lorsque l'on demande
aux hommes de raconter les événements marquants de leur biographie
individuelle, ils parlent beaucoup d'une socialisation masculine qui se fait
dans les cours d'école, les clubs de sports, la rue : tous ces lieux dont les
garçons s'attribuent l'exclusivité d'usage […]. C'est dans le groupe des pairs
[c'est-à-dire des amis, des semblables] que, dès le plus jeune âge, les garçons
apprennent qu’ils doivent se différencier des femmes : ne pas se plaindre, apprendre
à se battre, apprendre aussi à être les meilleurs... Tout ce qui n'est pas
conforme à la conduite virile va être classé comme féminin. Le garçon qui n’y
adhère pas va être la risée des petits camarades, exclu du groupe des hommes,
souvent violenté. De fait, les hommes vont être socialisés à la violence
masculine des plus forts sur les plus faibles. D. Weizer-Lang, « La
construction du masculin », in Sciences humaines n' 146, février 2004.



1. Identifiez qui pratique la socialisation dans ce document.
2. Quelles sont les normes et les valeurs qui sont transmises dans la socialisation évoquée par le document ?
3. En quoi cette socialisation peut-être dite « masculine » ?
4. Quelles peuvent être les conséquences de cette socialisation, notamment en termes de réussite scolaire ?

Quelqu'un pourrait m'aider ??

1

Réponses

Meilleure réponse !
2013-11-26T12:26:10+01:00
1. Identifiez qui pratique la socialisation dans ce document. 
C'est selon l'auteur, le groupe des pairs ( amis, semblables) , qui pratique le socialisation.
 2. Quelles sont les normes et les valeurs qui sont transmises dans la socialisation évoquée par le document ?
ne pas se plaindre
apprendre  à se battre
apprendre aussi à être les meilleurs
stoïcisme, lutte et compétition sont les valeurs véhiculée par la norme masculine
3. En quoi cette socialisation peut-être dite « masculine » ?
Elle se définit par ce qui n'est pas féminin et se traduit alors par la lutte du plus fort contre le plus faible.
4. Quelles peuvent être les conséquences de cette socialisation, notamment en termes de réussite scolaire ? 
En terme de réussite scolaire, deux conséquences possibles:
- compétition en classe et dans l'apprentissage, avec pour résultat une émulation de groupe si tant est que la réussite scolaire n'est considérée comme un attribut "féminin", auquel cas elle peut à son tour donner naissance à un violence masculine.
- compétition dans la cour et dans la rue au détriment de l'apprentissage scolaire.