Réponses

2013-11-21T15:09:44+01:00

Cette réponse est certifiée

×
Les réponses certifiées contiennent des informations fiables et sérieuses attestées par une équipe d'experts triés sur le volet. Brainly propose des millions de réponses de haute qualité, toutes soigneusement modérées par les membres les plus fiables de notre communauté, mais les réponses certifiées frôlent l'excellence.
Tu peux commencer par te demander si ton ecriture portera plus du coté positif ou negatif, et ensuite y avancer les arguments

Pour : - C'est de l'imagination, du rêve, les jeunes lecteurs sont plus attentifs a cela, et plus sensibles. Ce sont généralement de belles histoires, qui finissent bien, et pour les plus jeunes c'est comprehensible ce n'est pas de la lecture difficile comme des roman qu'ils seraient susceptibles de lire plus tard ..

Contre : Tout le monde peut les lire, même si ce genre de lecture attire et est destinée aux plus jeunes, un livre peut se lire a tout age mais ne sera pas compris de la même maniere..

( Pour moi les arguments pour seraient plus facile a trouver)

Voilà jespere que ca t'a un peu aidé :)
2013-11-21T17:07:35+01:00

Cette réponse est certifiée

×
Les réponses certifiées contiennent des informations fiables et sérieuses attestées par une équipe d'experts triés sur le volet. Brainly propose des millions de réponses de haute qualité, toutes soigneusement modérées par les membres les plus fiables de notre communauté, mais les réponses certifiées frôlent l'excellence.
L’enfant, dès son plus jeune âge, développe un univers imaginaire qui lui permet de se construire. La fable, le conte, les récits imaginaires constituent un pont entre son univers et celui des adultes. Cela ne signifie pas qu’il aura les mêmes interprétations que celles de ses aînés et en ce sens, la catégorie littéraire des fables, contes et récits fantastiques est en réalité destinée à tous et parfois même adressée aux adultes.
-Prenons en exemple les Fables de La Fontaine dont le message, parfois subtil, ne peut être entendu que par les plus âgés alors que les enfants n’en comprennent pas immédiatement la morale. Il s’agit d’une création poétique à part entière que chacun pourra lire à son niveau.
-Les contes de fées, créations d’auteurs célèbres comme Perrault, les frères Grimm ou autres Andersen, parlent à l’inconscient des enfants et leur donne en revanche un accès plus direct au message sous-jacent. La leçon est induite  directement par le récit.  Une relecture au travers des outils de la psychanalyse révèle au lecteur adulte un certain nombre de processus étonnants utilisés dans les contes, comme l’analyse Bruno Bettelheim : c’est le passage de l’enfance à l’âge adulte. Les contes relèvent souvent d’une tradition orale passée à l’écrit, et proviennent du monde entier.  Que ce soient des contes africains, chinois, Inuits ou européens, ils existent pour le plaisir de tous.
-Les formes des récits imaginaires contemporains n’obéissent plus à des codes littéraires stricts. Ils puisent dans différents registres narratifs : le merveilleux, le fantastique et la science-fiction. Ce sont des nouvelles, romans, BD, films.  La plupart d’entre ceux qui sont devenus des références littéraires sont avant tout destinées aux adultes. Citons pour les nouvelles Edgard Allan Poe, Guy de Maupassant ou pour les romans, un registre qui va de Boris Vian à Barjavel. La BD fantastique offre un répertoire accessible aux enfants (Batman, Kirikou…) mais aussi destiné aux plus âgés ( Silence, La Belette de Comes par ex.). Les films sont nombreux ;  pour n’en citer que quelques-uns : Edward aux mains d’argent de Tim Burton, La Belle et la bête de J. Cocteau, Le Seigneur des anneaux de Peter Jackson. Ces récits questionnent le présent au-delà des rêves, des fantasmes ou des peurs qu’ils suscitent.
Nous le voyons la fable, le conte, les récits imaginaires ne sont pas exclusivement réservés aux jeunes lecteurs.