Réponses

2013-11-18T21:37:27+01:00
Bizzarement, j'étais tout excité à l'idée de ce dinée avec Jenny, je me dépeche de m'habillé et je file dans ma voiture! Pour être sure de ne pas être en retard, j’enclenche mon alarme de voiture. Soudain, je reçu un appel de ma compagnie... une banque s'est fait cambriolé! C'était bien mon jour de chance... Je fait donc demi tour, pour aller sur les lieu du vol... une fois là bas, l'endroit était vide, désert même pas un bruit un signe de vie ou autre, je ne peut donc pas enquêter! Je décide d'aller à mon rendez-vous! tant pis pour ce petit vol après tout... des vols de banques ça arrive tous les jours!! et avec un peu de chance je serai à l'heure! cette  endroit ressemblé à un manoir hanté, un cimetière se trouvé juste en face et il doit être 23h... pourvu que je me soit pas trompé de maison...un épaix brouillard floté tel des fantômes qui rodaient. J'entend des croassement de corbeaux; la lune est pleine et de reflete sur un toit délabré... un lacd'encre noir se trouvait à coté de la maison, le franchi le portail pour entrée dans ce jardin... le sol était visqueux, les arbres avaient déjà perdu toutes leurs feuilles, et pourtant... on était qu'on début septembre, la porte est formé dans un vieux bois assez moisi , le décide de  toqué, la porte s'ouvre, un homme, tein pale, assez maigre m'avait ouvert:
"-Mr Ferdinant je présume, m'a t'il dit d'un ton lugubre
-oui... ai-je répondu, hésitant
-Mme vous attend au salon, veuillez me suivre
je fit un signe de la tete, le planché recouvert de poussière craqué sous mes pas, le plafont était couvert de toiles d'arraignée, Jenny, assise sur un fauteuille noire m'attendais, j'eus du mal à la reconnaitre... elle était maigre avant mais là... ça en devené perturbant!!! les fenêtres étaient condamné; les rideaux déchiré. Mon regard fu attiré par une photo, Jenny, souriante, plus belle que jamais y était dessu, c'était le seul objet qui avait des couleurs vives dans cette maison! Je senti une présence derriere moi et j'eus meme pas le temps de me retourné que... qqn m'avait assomé! le lendemain matin, j'était dans ma voiture, comme si tous ça n'était qu'un rêve, et pourtant... le cimetiere, la maison, le lac... tout était là... je me dépeche de sortir de ma  voiture et d'entrée dant la maison... tout était exactement pareil... tout? non... Jenny, l'homme et la photo avait disparu...