Bonsoir j'ai un devoir en urgence qui est NOTE en HISTOIRE ET JE DOISBonsoir j'ai un devoir en urgence qui est NOTE en HISTOIRE ET JE DOIS LE RENDRE MERCREDI MATIN et je m'en sort pas sur les questions car c'est complètement la panique je ne comprends rien pouvez-vous m'aider en urgence car en HISTOIRE JE NE SUIS VRAIMENT PAS BON ET JE SUIS NOTE HELP HELP MERCI MERCI D'AVANCE DE M'AIDER

LES QUESTIONS SONT SUR LA PREMIERE PHOTO

DOC 2 LA POSITION DE JUAN GINES DE SEPULVEDA


SA MAJESTÉ A-T-ELLE LE DROIT DE FAIRE LA GUERRE AUX INDIENS AVANT LEUR ÉVANGÉLISATION POUR LES SOUMETTRE A SON AUTORITÉ DE TELLE SORTE QU'APRES LEUR SOUMISSION,ILS PUISSENT ETRE AU PLUS FACILEMENT INSTRUITS A LA LUMIÈRE ÉVANGÉLIQUE,DE LEURS ERREURS ET DE LA VÉRITÉ DU CHRISTIANISME.[...]LE DOCTEUR SEPULVEDA S'APPUIE SUR QUATRE ARGUMENTS : L’ÉNORMITÉ DES CRIMES COMMIS PAR CES INDIENS,NOTAMMENT L’IDOLÂTRIE ET LES PÉCHÉS CONTRE NATURE ; LEUR CARACTÈRE FRUSTE : CE SONT DES BARBARES VOUES PAR NATURE A LA SERVITUDE,DONC TENUS DE SERVIR LES PEUPLES LES PLUS ÉVOLUÉS, LES ESPAGNOLS PAR EXEMPLE; LES NÉCESSITES DE L'EVANGELISATION : LA SOUMISSION PRÉALABLE FAVORISE LA PRÉDICATION ; LES INJUSTICES QU'ILS COMMETTENT LES UNS A L’ÉGARD DES AUTRES, SACRIFICES HUMAINS ET CANNIBALISME .

1

Réponses

2013-11-12T22:12:31+01:00
1) Quelles sont les deux positions défendues .... ?
- Les indiens voudraient avoir la paix et la tranquillité nécessaires pour vaquer aux choses divines. (Bartolomé de Las Casas)
-
Garder le commandement et la loi de Dieu (Juan Gines de Sepùlveda)

2) Points de vues défendus...........
- Les indiens vouent une importance capitale au christianisme et cela fait justement partie de l'une de leurs positions à défendre, ils veulent vaquer aux choses divines et à la loi de Dieu.
- Si les indiens n'ont pas ce qu'ils désirent, ils vivront dans la tourmente, les tristesses, les angoisses, les afflictions et les amertumes.

3) Conséquences .........
Les indiens ont imaginé plusieurs possibilités pour mettre fin à leur vie ou à celle de leurs enfants à naître afin de ne pas faire partie de la colonie des espagnols qui les faisaient travailler tant à les user qu'à les tuer.


4) Qu'impose le contrat................... ?
Le contrat vise l'exploitation des indiens en leur imposant de leur remettre :
- 12 pépites d'or de 200 pesos chacune livrées à domicile
- des champs de maïs de fanègues
- du matériel pour construire une maison
- 12 fagots de bois de chauffage et 10 gerbes de fourrage
- 2  chevreuils par mois
- 12 indiens pour être bergers ou valets de ferme
- 5 fanègues de maïs tous les mois
- 10 volailles toutes les semaines
- une douzaine d’œufs et du poisson
- du bois de chauffage.

5) Les exploitations servent à fabriquer des fanègues et des fanègues de pomme de terre, ainsi que du maïs. Ce sont les espagnols qui profitent de ces exploitations puisque le contrat le précise.

6) Décrivez................
Cette gravure est effectuée sur du cuivre par Théodore de Bry en 1594. Sa taille est de 16 cm x 19,6 cm.
Cette représentation est cruelle : les indiens sont jetés complètement nus dans les champs, à des chiens féroces qui les dévorent aussitôt et les gardent regardent leur œuvre en souriant fièrement. Les indiens vivent un calvaire de souffrance en se faisant dévorer par tous ces chiens affamés et formés pour cela.

7) Causes de la mort des indiens :
Les indiens meurent par le travail dans les mines imposés par les espagnols, ou en se faisant dévorer par des chiens, par manque de nourriture ou par maladie comme la vérole, mais aussi et surtout de leur propre chef pour éviter toutes ces souffrances :
- en buvant du jus de yucca
- en mangeant des herbes vénéneuses
- en se pendant aux arbres
- les femmes se faisaient accoucher avant terme pour que le bébé ne survive pas.

8) Il n'y a aucun humanisme dans ces documents, en effet les indiens ne sont pas traités comme des humains ) part entière, on leur enlève leur dignité, on les fait souffrir et mourir. Ils sont traités apparemment moins bien que les chiens qui les dévorent.


En 1492, les Espagnols arrivent sur un nouveau continent, que Christophe Colomb croyait être les Indes Orientales enviées pour leurs  richesses. Les conquistadores prennent alors possession des terres qui s'appelleront la Nouvelle Espagne, una incomienda, les Amériques autrement dit, dont les Indiens s'aperçoivent que les colons arrivent pour chambouler  leur vie en les pillant, les massacrant, les humiliant, les profanant, etc..., enfin une mise à sac de la culture indienne et repartimiento. La Nouvelle Espagne ne comble même pas les espérances financières de la Couronne.
Dès 1493, Christophe Colomb, Vice-roi des Indes défend  la valeur marchande des Indiens en échange  de petites richesses.
L’église ne comprend pas ses représentants qui sont alors pris pour des animaux de foire. Les indiens questionnent de par leur grande humanité.    

La contreverse servait à définir le statut des indiens, en décidant pour eux s'ils avaient droit à une place au paradis étant pourvus d'une âme ou pas. Ou alors peut-être que les indiens étaient là juste pour satisfaire les besoins des espagnols, pour les servir, pour être leur souffre douleur. Tous ces arguments ont été présentés à l'église, l'évangélisme prend une place énorme dans la vie des indiens, mais nous n'avons encore pas de réponse de celle-ci...