Bonjour à tous, j'ai un gros problème ! J'ai une dissertation à faire en philo pour la rentrée et depuis le début des vacances, j'ai beau me pencher dessus je n'arrive plus à avancer, mon introduction est deja faite, mais je n'arrive pas à développer ! Mon sujet étant : "L'usage de la raison nous rend il necessairement libre ?", j'ai réussi pour l'instant à faire ceci uniquement :

I- La raison limite notre liberté

Dans un premier temps, nous pouvons penser que la raison limite notre liberté, en effet la liberté étant définie comme le fait d'agir sans contraintes, si la raison s’immisce dans la liberté, elle viendrait mettre une barrière à la liberté des Hommes et ces derniers ne pourraient donc pas être libres étant donné que la raison serait là pour calculer, définir, juger et exercerait donc une « pression » si l'on peut dire sur l'homme qui se sentirait obligé de penser, et si il ya obligation, il n'y a plus de liberté, En outre, la raison est perçue comme le générateur produisant les règles qui limitent notre monde ce qui viendrait étoffer la thèse qui voudrait que cette raison viendrait limiter notre liberté. Mais au fond, la liberté... ??

Transition :De plus, si la raison vient définir et donc limiter la liberté de chacun, pour permettre à tout homme d'être l'égal de son prochain, il n'y a donc plus de liberté individuelle mais une liberté communautaire.

II- La raison médiateur entre liberté et anarchie

De ce fait, la raison serait alors là pour jouer un rôle de médiateur entre liberté et anarchie

III- La raison est elle la seule chose qui fait de nous des être libres ?

Conclusion : -ouverture :La liberté absolue existe t'elle vraiment ?

Voilà tout ce que j'arrive à sortir de mon esprit, c'est très mince, mais je n'arrive pas à développer ! J'ai beau passer toutes mes journées dessus rien ne me vient ! En plus c'est un devoir à rendre pour lundi ! J'espère avoir de l'aide rapidement ! Merci

1

Réponses

2013-10-31T15:31:25+01:00
La raison est une faculté proprement humaine. En faire usage, c'est se permettre d'observer et d'agir selon sa réflexion, de se forger son opinion, et par là de s'affranchir de ses servitudes. Tous les Hommes sont doués de raison, et peuvent alors raisonner sur tous les sujets, et se libérer de leurs jougs. La raison nous donne en effet des clés pour devenir autonome, émancipé des contraintes qui nous maintenaient sous tutelle ; en raisonnant nous pouvons nous fixer nos propres règles, refuser la soumission aveugle de l'ignorant. Cependant, à trop raisonner et rationaliser, ne risquons-nous pas aussi de nous emprisonner dans une logique aveuglante. Comment l'usage de la raison permet-il une émancipation, une levée de nos tutelles ? Est-ce cependant suffisant et nécessaire pour nous rendre libre ? Notre liberté ne dépend-elle pas également d'autres facteurs, d'une connaissance de soi qui passe par d'autres aspects de notre personne qui échappent à la raison ?