Réponses

2013-10-29T08:14:16+01:00
Encore une lecture agréable, et du coup, encore une fois merci à Histoire de Roman et aux éditionsFlammarion pour ce partenariat. Et encore une lecture tout à fait nouvelle pour moi, car mis à part en cours, et ce qu'une seule fois, je n'ai jamais lu de livre historique sur l'esclavage. Barbara Smucker a un style d'écriture bien à elle. En effet, tout en restant sur un vocabulaire assez simple - pour être dans la tranche d'âge visée (dès 11 ans) - elle réussit avec brio à mettre quelques mots compliqués afin de donner des connaissances plus approfondies que l'histoire en elle-même. Fluide, se lisant facilement, le rythme et la dynamique se trouvent prononcés et percutants. Ce qui est très intéressant dans ce roman, car le lecteur ne perd aucune miette de l'histoire.Les dialogues, par contre, sont plutôt rare, ce qui correspond très bien aux évènements qui se déroulent et au statut de chaque personnage : un esclave ne va pas avoir le même accent que son maître, et parfois, quelques lettres sont passées à la trappe.Le point de vue narratif - troisième personne- est bien choisi car il permet d'avoir une vue d'ensemble sur le déroulement de l'histoire. Mais on suit tout de même le personnage principal durant le récit, donc la narration à la première personne aurait été bien vue, mais il s'en serait ressenti un manque envers les autres personnages. D'autant plus que les sentiments sont bien ressentis lors de la lecture. L'histoire est la plupart du temps réele. L'auteur s'est inspirée de témoignages et de personnages importants de l'époque. Ayant fait des recherches, elle réussit à écrire une "fiction" qui tient debout, tout en mettant ses recherches en avant. L'intrigue est donc bien préparée, mais prévisible. Cependant, ce genre de récit est très souvent prévisible vu que c'est de l'historique et du classique. Donc l'originalité n'est pas de mise dans l'histoire.Par contre, le personnages choisis sont une assez grande surprise. Par exemple, Julilly, le personnage principale est une file bien jeune pour que le lecteur puisse s'imaginer tout ce qu'elle endure. Il en est de même pour sa copine, Lisa, qui est dès le début est salement amochée.Par contre, Lester, est le personnage le plus intéressant, surtout quand on apprend qu'il sait lire ce qui n'est pas courant chez les esclaves. Et quel charisme ! Il en est de même pour Massa Ross, un personnage très très importants, que le lecteur ne peut qu'admirer pour son courage. Sans lui, rien n'est possible.L'ambiance du livre est tout le temps angoissante car le lecteur se demande si les esclaves vont arriver à leur but. Et le faite d'être tout le temps traqués comme des chiens n'arrange rien. De plus, la longue route qu'ils doivent faire, et les changements de température et de météo suivant les pays américains dans lesquels ils se trouvent ne les fatiguent pas moins... En conclusion, se livre est un bonne référence historique, qui apprendra beaucoup au jeune mais aussi aux adultes.
c'est tout à fait c q j'aurai écrit bon courage