Réponses

2013-10-26T00:03:34+02:00
Économiste autrichien installé aux États-Unis à partir de 1932, théoricien soucieux de confronter ses thèses aux résultatsdes études empiriques, libéral convaincu, Schumpeter centre son analyse du capitalisme sur la notion de déséquilibrecréateur, conséquence des innovations introduites par des entrepreneurs à la recherche de profits. En développant sathéorie sur les cycles Kondratieff, Schumpeter place ces innovations au cœur des cycles économiques .Comment la destruction créatrice peut être favorable à la croissance chez Schumpeter ? Quels en sont les facteurs ?

I-Les facteurs de la destruction créatrice
A- Le rôle du crédit
Nécessité pour l'entrepreneur d'emprunter car il ne dispose pas de ressources financières dès l'origine : 2 possibilités Epargne accumulée suffisante Création monétaire nécessaire Rôle du crédit d'autant + important qu'il engendre un pouvoir d'achat suffisant pour écouler la production et réaliser le profit de l'entrepreneur.

B- L'entrepreneurFigure emblématique chez Schumpeter ,à l'origine même de la croissance.Dans sa Théorie de l'évolution économique , Schumpeter vante sa " capacité à aller de l'avant, donc pas subirl'insécurité et la résistance comme les éléments d'une contrainte. "Motivation individuelle de réussite =gain que génère l'innovation.

C- L'innovationImportance de l'évolution qualitative : " Ajoutez autant de diligences que vous voulez, vous n'obtiendrez jamais unchemin de fer " .5 formes d'innovations : fabrication d'un nouveau produit, introduction d'une méthode de production nouvelle,ouverture d'un nouveau débouché, nouvelle matière première, nouvelle organisation de la production .

II- Ses effets
A- Sans destruction créatrice
Pour Schumpeter, sans innovation, l'économie est stationnaire. Le circuit économique est alors fermé :il n'y a niconsidération, ni entrepreneur. " Il n'y a aucune raison de comparer les valeurs présentes et les valeurs futures . Carl'économie suit le chemin qui lui est prescrit. " Et donc, " il ne peut y avoir de crise ", dit-il à ce sujet (Théorie del'évolution économique).

B- Déséquilibre créateurAnciennes entreprises deviennent obsolètes et sont évincées + apparition de nouvelles entreprises.Processus permanent de destruction et de restructuration du tissu des entreprises : hausse de la compétitivité.Innovations apparaissent en grappes : se dessinent des cycles Kondratieff.

C- Le socialismeSch. est pessimiste quant à l'évolution du capitalisme (Capitalisme, Socialisme et Démocratie : " Le capitalisme peut-ilsurvivre ? Non je ne crois pas qu'il puisse ") : concentration des entreprises inexorable, entreprise géante élimineentrepreneur en bloquant le progrès technique = Fin du capitalisme et avènement du socialisme.

Depuis la crise des années 1970, la théorie de Schumpeter a repris de l'importance dans la vie économique. On pourraitse demander aujourd'hui à quelle phase du cycle nous sommes.