Réponses

2013-10-18T20:06:06+02:00
L’idéologie que développait Hitler était déjà présente dans les pensées de diverses personnes, comme certains philosophes tel que H.S Chamberlain (écrivain Allemand). Hitler s’est appuyé sur les ouvrages écrits par ces personnes pour développer sa thèse raciste. 1) La persécution des Juifs au cours de l’histoire Il faut savoir que les Juifs ont été longtemps persécutés. Ils furent rejetés dés le début du Moyen Age car ils étaient accusés d’avoir tué Jésus bien que ce soient les Romains les principaux responsables (thèse du déicide). On leur reprochait aussi de ne pas le reconnaître comme “le messie”. Tout cela entraîna la dégradation de leur situation et au cours des siècles qui suivirent, ils furent périodiquement victimes de persécutions  (Pogrom). Mais leur situation s’améliora après la Révolution Française (1789). Pour cause, le fondement de la révolution Française était la démocratie. Par la suite, les Juifs prirent beaucoup plus d’importance dans la société à tout niveau. Cela entraîna le développement d’une nouvelle forme d’antisémitisme. Ils furent soupçonnés de vouloir s’emparer du pouvoir mondial et étaient assimilés à des parasites qui gênaient le peuple. 2) L’ idéologie d’ Hitler Hitler, chef du NSDAP, (1920) expose ses idées racistes et antisémites dans « Mein kampf » (Mon combat). D’après lui, les Allemands appartiennent à une race supérieure « les aryens » . En fait, son projet est d’exterminer les juifs, le communisme et la démocratie. Hitler se fait appeler « führer » (le guide) et entame la  conquête de l’ Europe afin d’ agrandir son « espace vital ». En effet, l’ Allemagne a le sentiment d’ être à l’étroit notamment parce qu’ elle n’ avait pas de colonies. De plus elle se sent  « encerclée » par la Pologne, la Tchécoslovaquie, l’ Autriche, la Suisse, la France, le Luxembourg, la Belgique et les Pays Bas. Conclusion : Depuis l’Antiquité, les Juifs ont donc servi de bouc-émissaires. Il y eut 6 millions de Juifs exterminés par les Nazis. Parmi eux, 76.000 étaient Français.