Voici 3 grosses questions qui seront largement récompensé pour celui qui me répondra .
Vous n'êtes pas obliger de faire tout , je vous met le texte en dessous pour vous aider :

Très vite , j'appris à me passer de la bouée . Il suffisait de gigoter les jambes et les bras et on obtenait quelque chose qui ressemblait à la nage d'un chiot . Comme c'était fatigant , je m'arrangeais pour rester là ou j'avais pied . Un jour il y'eut un prodige : j'entrai dans la mer , je me mis à marcher droit devant moi en direction de la Corée et constatai que le fond ne descendait plus.
Je marchai , je marchai - et soudain je tombai . Le banc de sable qui m'avait portée jusque là s'était affaissée . Je perdit pied . L'eau m'avala . J'essayai de gigoter les bras et les jambes pour revenir à la surface , mais chaque fois ma tête émergeait , une vague nouvelle me la replongeait sous les flots , tel un tortionnaire cherchant à me soutirer des aveux .
Je compris que j'étais en train de me noyer . Quand mes yeux sortaient de la mer , je voyais la plage qui me paraissait si loin , mes parents qui siestaient et des gens qui m'observaient sans bouger .



Question :
1(a) Quels sont les deux temps du passé majoritairement employés
(b)Relevez deux GN complément circonstanciels de temps qui justifient l'emploi de chacun de ces deux temps .
(c)Donnez la valeur de ces 2 temps

2(A) Quelle nature des propositions introduites par "qui" dans le dernier paragraphe
(b)Quel effet la répétition de ces propositions crée t-elle .

3 : D'après vos réponses précédentes (2) , quel ton caractérise le récit de ce souvenir ?

4 : "Tel un tortionnaire cherchant à me soutirer des aveux" quelle figure de style est utilisée ? ( je sais que c'est une métaphore mais POURQUOI )

1
1a)les temps du passé son le passé simple é l imparfai
pour les GN g trouvé k un jour ou pttr ke g po kompri
Ok merci bah essaye le reste pas si tu comprends pas certaines question en tout cas je te remercie
de ri1

Réponses

2013-10-17T21:31:18+02:00
Les deux temps majoritaires de cet extrait sont l'imparfait et le passé simple.
un jour, passé simple Groupe nominal.

L'imparfait a une valeur du passé, qui permet de décrire les événements en train de se dérouler. 
Quant au passé simple, c'est le temps du récit. on perçoit les actions qui se succèdent, qui ont un début et une fin.

qui me paraissait si loin : Proposition subordonnée relative introduite par le
pronom relatif, qui.

Cela crée une succession d'événements. Le récit se lit vite et apporte une sensation de réalité.

Tel un tortionnaire cherchant à me soutirer des aveux. Figure de style utilisée, la comparaison, sous entendue par l'outil " tel".



 
Pardon, quel est la classe grammaticale de JE dans se texte ???