Bonjour, j'ai une rédaction a faire pour lundi 24 et je n'ai pas du tout d'idées. Il faut faire un récit policier ou un récit à chute. Voici le sujet:

Imaginer une brève nouvelle dont la phrase finale serait : "Elle reposa le téléphone et s'assit devant le bureau de son mari pour attendres patiemment l'homme qui allait venir "

critères:

-le récit est in medias res (pas de présentation de lieu ni de personnages)

-nombre restreint de personnage

-Utilisation des temps du passé

-Vocabulaire du récit policier ou récit à chute

1

Réponses

2012-09-23T16:31:37+02:00

 Bonjour,

 

Dans le cadre d'un roman policier:

 

Histoire:

 

Intro → Mme Z fait la cuisine lorsque le téléphone sonne (aucune présentation de Mme Z) 

 

Développement → Au bout du fil, un homme à la voix grave demande à parler à son mari. Celui-ci absent Mme Z est assaillit de questions par l'homme. Elle tente de savoir qui est en communication avec elle mais n'arrive à aucune réponse. Enne ne comprend qui il est qu'avec des indices dans sa conversation: l'homme lui dit qu'ils ont des preuves, que sont marie va passer à la justice... ( il n'y a là toujours aucune présntation mais on comprends alors qui est cet homme: un agent de police).

Le marie est donc accuser de meurtre, et a, derrière son dos, des preuves tenant la route.

 

Conclusion → Mme Z est boulversé: introduction de la phrase "Elle reposa le téléphone et s'assit devant le bureau de son mari pour attendres patiemment l'homme qui allait venir ".

 

Mots clés: Omiscide involontaire; preuves conqurètes; tribunal; juge; prison pendant X temps; travaux d'interêts généraux...

 

P.S: On peut dire que son marie est été licensié suite à quoi, ne sachant pas comment le dire à sa femme et submérgé pas ses émotions, il pert le contrôle de lui-même; décide d'aller voir son patron pour s'expliquer et tenter de reprendre son job. Cependant le patron en question ne souhait plus rien avoir avec lui. Le marie prends ce qui lui vient sous la main (ex: une figurine poser sur le bureau du patron), le P se sentant menacer essaye delui arracher puis le marie, essayant de se défendre, lui donne un coup sur la tête. Le patron tombe, l'ex-employer d'acide de partir en emportant la figurine avec lui afin de laisser un minimum de preuves. Cependant, les traces de chaussures correspondent aux marques laissé sur la moquette. 

 

Bonne chance!