Bonjour, j'ai besoin d'aide pour mon exercice de français. Merci de m'aider. Relevez les propositions subordonnées et précisez s'il s'agit de relatives ou de conjonctives. 1. Un homme apparut dans l'ouverture, disant par sa seule présence que le déjeuner était prêt. 2. Alors, toutes ensemble, elles commencèrent à rire comme des folles, répétant les termes que le baron se mit alors à défigurer à plaisir pour leur faire dire des ordures. 3. A cette vue, persuadé que j'avais été le jouet de quelque illusion diabolique, une telle frayeur s'empara de moi, que je m'évanouis. 4. Que la foudre écrase donc celui qui a jamais pu dire qu'un Montmorency recule !

1

Réponses

2013-06-03T18:08:20+02:00

la proposition subordonne dans la phrase 1 est ''que le dejeuner etait pret'' c'est une relative.

la proposition subordonne dans la phrase 2 est''que le baron se mit alors a defigurer a plaisir pour leur faire dire des ordures'' c'est une conjonctive mais je n'en suis pas sure.

dans la phrase 3,la proposition est''que j'avais  ete le jouet de quelques illusion diabolique'' (rconjonctive) et ''que je m'evanouis'' proposition relative je pense.

je ne sais pas dans la derniere phrase...desole.