Réponses

2013-06-01T13:14:26+02:00

Le code civil impose une conception très traditionnelle de la famille qui donne tous les

pouvoirs au mari et au père. L’enfant est placé sous l’autorité de ses deux parents et leur doit honneur et respect mais le chef de famille reste le père car son épouse est mise dans un état d’infériorité, lequel se manifeste de multiples façons :

la femme doit obéissance à son mari (art. 213), qui peut imposer le lieu de résidence (art. 214) et exerce seul l’autorité parentale sur les enfants (art. 373).

Elle est considérée comme une mineure sur le plan juridique, puisqu’elle n’a aucune part dans

la gestion du patrimoine familial (art. 1421). Elle ne peut pas divorcer aussi facilement que le mari

(art. 230). L’adultère de la femme est une cause suffisante de divorce pour l’homme, alors qu’il

faut qu’une maîtresse soit installée à la maison pour que l’épouse puisse demander le divorce.