Réponses

2013-05-30T02:05:23+02:00

 

Doc. 1 (Formuler une hypothèse).

L’hypothèse testée est : ce sont les ovaires qui déclenchent le cycle de l’utérus de la souris.

 

Doc. 1 et 2 (Interpréter des expériences).

Chez la souris, on observe que l’ablation des ovaires provoque l’apparition de cycles utérins anormaux. On en déduit que les cycles utérins sont contrôlés par les ovaires. Une greffe d’ovaires a le même effet qu’une injection d’extraits ovariens : rétablir les cycles utérins. Donc, les ovaires fabriquent des substances qui agissent par voie sanguine et contrôlent le cycle utérin : des hormones. Le même fonctionnement existe chez d’autres mammifères.

 

Doc. 3 (Formuler une hypothèse).

La diminution de la quantité sanguine d’oestrogène et de progestérone déclenche les règles. On peut donc émettre l’hypothèse que ces hormones ont en temps normal le rôle de conserver la couche superfi cielle de la paroi utérine épaisse.

 

Doc. 4. (Mettre en relation des informations).

Les quantités des deux hormones diminuent dans le sang juste avant les règles. C’est donc la diminution de leur quantité sanguine qui déclenche les règles.

On valide l’hypothèse émise dans la question précédente.

 

5 En conclusion le schéma

Tu encadres CERVEAU ,OVAIRES ET UTERUS

Et entre chaque , tu fais des flêches reliant cles cadres et expliquant les hormones

 

                                             CERVEAU (organe reproducteur)

 

                                         hormones cérébrales libérées dans le sang

 

                                 OVAIRES (organes cibles et organes producteurs)

 

                                                    hormones sexuelles,

                                              oestrogénes et progestérones,

                                                 ibérées dans le sang

 

                                                 UTERUS (organe cible)

 

                                 modification de l'état de la couche superficielle

                                                       de la paroi de l'utérus