francais réécriture réécrivais au pluriel ce passage pauvre petite! ton père qui baisait ton petit cou blanc et parfumé, qui te faisait sauter sur ses genoux, et le soir joignait tes deux petites mains pour prier dieu ! (attention la transformation concerne a la fois la petite et son père)

1

Réponses

Meilleure réponse !
2013-05-18T23:24:07+02:00

pauvres petites! vos pères qui baisaient vos petits cous blancs et parfumés, qui vous faisaient  sauter sur leurs  genoux, et le soir joignaient  vos  deux petites mains pour prier dieu !

 

Voilà à plus.