Voila j'ai bientôt mon épreuve d'histoire des arts et j'aimerais savoir si je doit rajouter des petit truc ou non , c'est sur strophe pour se souvenir , a musique reprise de Léo Ferré. Voilà ce que j'ai déjà écrit

En 1959, Léo ferré (auteur , compositeur, interprète français, né en 1916, mort en 1993) met en musique le poeme «strophe pour se souvenir » d'Aragon sous le titre de l'affiche rouge. La chanson fut enregistrée sur l'album Léo Ferre chante Aragon. Léo Ferré s'inscrit avec cette interprétation dans la même démarche que Louis Aragon.

Analyse

C'est une mise en musique très particulière du texte.

L'arrangement proposé met en valeur le texte d'Aragon et le dramatise.

Léo Ferré est accompagné d'un choeur mixte chantant a Capella sur des onomatopées. A la fin de l'oeuvre on peut entendre une percussion intervenir.

Le texte est donc mis à nu.

Forme et structure

L'organisation musicale de cette chanson est proche de la forme responsorial, qui fait alterner deux choeurs, ou un chant principal et un choeur.

Se procédé que l'on retrouvre aussi dans les chant traditionnels africains, dans la musique noire américaine, le gospel, mais aussi , dans le repertoire liturgique chrétien primitif ( chant des psaumes lors des offices de la messe:chant Grégorien.)

Temps et rythme

L'interprétation de Léo Ferré est jouée de façon presque rubato c'est-à-dire en accélérnt et en ralentissant la mélodie afin d'aténuer l'effet de la mesure et du tempo. Le temps est ici lisé et nous oblige a l'écouté et non a dansé.

La division ternaire du temps, du chant recto tonal , accentue l'effet d'instabilité, d'incompréhension et d'élévation, de regarder en haut , d'avoir du recul par rapport aux évenements.

Léo Ferré declame (récite) le texte plus qu'il ne le chante et il souligne certains mot comme hirsute, menaçant........

Sa voix est chargée d'émotion.

Un roulement de tambour va rompre brutalement et de façon solennelle, la continuité de ce chant, il évoque la condamnation à mort des 23 membres du groupe Manouchian

Couleur modale et mélodie

Le mode (ou la gamme) utilisée est un mode mineur ainsi qu'une tonalité de ré mineur qui sensibilise l'auditeur à des sentiments et des émotions tel que la tendresse, la mélancolie, la nostalgie, la tristesse, la compassion.

La ligne de la mélodie ( aiguë) ainsi que la ligne de basse (grave) descendent inexorablement comme une descente vers la mort, ponctuée de quelques soubresauts.

S'il vous plaît , dites moi dans quelle rubrique il faut que je fasse les modifications

Merci d'avance

2

Réponses

2013-05-13T18:24:25+02:00

Salut, c'est bien comme ça moi aussi j'ai du faire a peu pres le même ! ;)

2013-05-13T18:29:40+02:00